Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rien dimanche en tête à queue , l’abattoir referme ses bronchioles, les égouts sont secs hormis une tranche ou deux qui pisse encore, l’épouvantail n’a donc pas fini de détricoter les tissus, au risque de vexer les clous et les visses à propos des résidus....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

LA POESIE NOUS SAUVE La poésie nous sauve de tous les hivers qui sillonnent l’existence. La poésie, l’amour, nous sauvent quand soudain ils surgissent du néant de cette vie, traversent le silence, la souffrance, la peine et les tracas du quotidien, pour...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LE QUIDAM ou pékin aller-retour Je les regarde, assis sur cette terrasse je les suis du regard. Ils me font horreur ! Leurs vêtements les couvrent pourtant, aucune obscénité, aucune imagination n'émanent d'eux. Plus que sages ils sont contraints. Leurs...

Lire la suite
Tag(s) : #nouvelles

Vivre et déjà mourir, un peu Nous n’avons nul besoin de nous justifier. Le loup se sent- il coupable Quand le sang de la biche goutte de sa gueule, Gouffre terrifiant, infernal ? Chaque chose, Vivante, Survivante, Comme L’oiseau, L’enfant, La mère des...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

on ramasse du bois mort . 0n fait brûler du bois mort . On frotte du bois mort contre le bois mort, et le feu s’élance. Mais le bois vivant qui parle de lui ? qui le caresse , et qui le loue ? - C’est l’affaire de l’arbre . Présomptueuse que tu es tu...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

n.c - DR MON DERNIER RÊVE (FUTILE) AVEC GINA SILENCIEUSE ET QUE J’ENTENDAIS POURTANT ME RÉPONDRE poème saphique - Moue espiègle d’hier… air martial ce matin… et puis ta beauté grave d'Italienne… combien de visages as-tu ? Mais c'est ton front maintenant...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Dentelles d’automne Un oiseau s’est posé sur la bouche du ciel : la plus haute branche de l’arbre. Il chantait en filigrane et sa voix perçait les toiles d’araignée roses, encore, de l’aube dernière. Ces toiles pendaient au fronton des fenêtres, aux murs...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Bouddha sourit au gardien qui répète le même mot dans sa tête mais ça ne sort pas, Bouddha sourit au gardien qui retourne le même mot dans sa tête lente, Lente, honte, chante, bouddha chante Un bouddha qui a l’insomnie Que diable, bouddha a un pistolet...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

de toutes les couleurs ? © Gabriel Meunier d'après un spectacle d'Hélène Phung carte bleue carte d'or carte noire ? ah l'imagination sans borne de nos chers (sic) commerciaux cœur porte feuille cerveau chaque couleur a sa résonance prouesses des business...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

Le dernier maître de Montmartre Le tuner distille des refrains de tango La palette côtoie l’imparable gris-gris Le Sacré-Coeur au loin se couvre d’indigo Le tableau s’ébauche sous l’oeil vif du chat gris L’odalisque enlève ses ravissants atours La pâte...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

mais la guerre en nous horreur les ombres portées on regarde l'horizon *** le ciel vit- le soleil éclaire les gestes - pas un bruit ou si peu - tendu est le mot sur l'écran- il y a l'ombre d'un regret *** la pièce est vide - le soleil regarde les fenêtres...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Gouffre Le bruit de l'arbre que l'on abat est absent de la mer. Elle a enfoui leurs cris. Je ne sais rien d'eux. Ils sont calmes. Ils ne pèsent rien sur nos nuits. L'époque les a pétris en oiseaux, pris dans la sève stérile du silence. Je n'ai rien à...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

VESTIGES Se perdre Dans la mémoire Du ciel En ses traînées laiteuses S'endormir Dans la courbe des champs Se chercher Dans un drap de septembre Qui n'en finit pas Temps des chaumes Temps cotonneux Somnolence ébahie Un geste ancien Annonce les parures...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

M Miroir, miroir, miroir regarde l’animal à trois têtes et qui a 5 doigts, Il mange avec ses doigts, l’animal fait du bruit quand il mange avec ses doigts, Des doigts qui bougent, des doigts qui avalent les mouches, des doigts qui avalent peu à peu la...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

RÉVEIL La nuit a coulé sur la toile Ses heures torrentielles, Son feu noir charbon s'éteint Dans l'âtre de l'aube Et la porte en bois fatiguée s'entrebâille Sur le bleu de la plaine Sous le drap d'un ciel d'ivoire Brodé d'éclats de brume, Voilà que tu...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Le pli Souffle d’une roue voilée Haleine de fin d’été Sur les poignets arrimés Au guidon étirant la lumière Jusqu’aux bordures du travail achevé Ainsi j’avance dépassant Quelques piétons de septembre Quand mon regard s’accroche Au pli d’un pantalon comme...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

Une Dame et sa suivante Enfants, nous aimions nous promener, main dans la main, sur les rives de l’Anille, les oiseaux venaient à notre rencontre, les rameaux s’agenouillaient à ton appel lorsque résonnaient les messageries des mousses parmi les cors...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

IMPAIR ET PASSE Atmosphère feutrée D’un casino branché Cartes de jeu en mains Maîtres de leur destin Les joueurs concentrés Sont aux aguets. Donne insuffisante D’une croupière ravissante Rend la mise intéressante Hélas, dernière carte insuffisante Rend...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Flotter, voguer, voler, voler Charme du décrochage, voler Voler des heures à la souffrance quotidienne Voguer aux fleurs de la prairie Flotter sur la plaine sibérienne jusqu’à la Pampa Corps libéré de sa pesanteur, voler Voguer vaguement aux vents évanescents...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

traces © Gabriel Meunier - DR Relativité culturelle ? Parfois la musique de certains mots amuse. Cham-pi-gnons...mignons ? Il est aussi des mots simples, tranchants, qui expliquent le monde mieux nos théories. Traces Le sillage des bateaux se referme...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

CHÂTEAUX DE SABLE CHÂTEAUX DE VENT Châteaux de sable châteaux de vent rêves d'enfant devant la mer les souvenirs datent d'hier Gorge serrée sous le ciel gris pas qui résonnent Est-ce la pluie à tes paupières Vagues d'automne regards d'enfant devant la...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Délaissé par sa femme d’écume et de poussières il dort ; et sa bouche tendrement ébauche un vrai sourire de douceur. De douleur, de répit aussi. 23h30. La lune le nargue à travers les volets, fidèle et sûre, toujours, comme les poissons d’or fragiles,...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>