HYMNE Grand Soleil Pieuvre Brûlante Ce sont tes lumineuses tentacules Qui retiennent les planètes, Pauvres navires obèses, à la dérive dans la mer noire sans fond Ni surface De l’Espace, où les étoiles ne sont que les yeux multiples du vide De l’inconcevable...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

VA BOSSER Va bosser Va trimer Va te tuer à la tâche Pour eux Tu n’es que quantité négligeable Tu n'es qu’un rouage Interchangeable Qui fait avancer le système Pour eux Tu n’es qu’un numéro Qui fait partie du troupeau Va bosser Va trimer Tu vis dans la...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

TEXTE 01 Jours d'enfance, Une heure durait longtemps. La nuit était vie infinie, Les nuages, Terribles cavaliers de l'océan. Tout était grandeur! Notre âme, c'était l'herbe. Et les arbres nous disaient Toujours vous serez notre terre! TEXTE 02 Lorsque...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

ALPHA me noie dans l'image mage perdu dans ses vidéo grammes sens qui s'épanchent sens caché me ronge les sangs me liquéfie illicite île coma alpha sans alphabet 15/03/2000 ERIC DUBOIS Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur, lecteur-récitant et performeur...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

COMPAGNON DE NUIT Je lui murmure des chansons d'amour dans une langue étrangère tandis que des souvenirs de batailles futiles dansent une valse boiteuse dans sa tête Son armure continue de rouiller, la rapprochant chaque jour de l’ultime stance Sous sa...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Aux souffrances aimables des jours nus Aux souffrances aimables des jours nus Le son lointain des enfances insoumises répond L’écho circulaire de leurs chants mêlés Enchante À l’infini par où le vent divague La voix tonique masque une lassitude ancienne...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Sur ta ligne de survie, écris, creuse ton sillon, trace l’épilogue d’une bulle d’éternité, cette larme de rosée qui éclate, dérobée déjà au jour qui naît… Faute de percer son mystère, écris, creuse dans la fausse écorce l’insoluble question. En attente...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

9 avril. – Il est quelquefois extraordinairement doux de pécher. 10 avril. – Les paroles du Christ me suffisent pour savoir que Dieu existe, qu’il a formé le monde, et qu’il désire que toutes ses créatures agissent justement. 11 avril. – Qui croirait...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

et le vent toujours dit son langage d’évidence, son charroi de mondes qui, soudain, brièvement, t’emmène hors des étreintes du réel, des peines brusques, sur les routes vagabondes de ce qu’il transporte, qu’il partage (le dit du vent) *** il est un pays...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LA MALADIE, UNE NUIT Elle vient comme ça, une nuit, elle réveille, fait mal dans la poitrine, brûle, ici et là aussi. On se dit ça va passer, mais ça ne passe pas, alors on se lève, on va pisser, boire un peu d’eau. Mais rien ne change, on se recouche,...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

La neige est tombée Mais tu l'ignores Tu dors L'absence de bruit Te réveille L'absence de trace T'inquiète. Le ciel s'annonce gris La parole devient hésitante Et ton regard incertain Je suis moins moi Au démantèlement d'une maison J'ajoute l'effacement...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Pirates Pirates de souffre et de sang Brigands De sable, de vent Sur l’océan Indien Indiens Il y a des moteurs sur l’océan qui poussent Leurs chevaux / Au max Mitraillettes, Fusils d’assauts, Bazookas, Lances roquettes, Grenades, Couteaux et gourdins...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

On lit de la poésie depuis sa jeunesse On se rêve poète on croit à la vertu des mots, à leur importance et puis avec l’âge les goûts changent on passe à autre chose et puis un jour, on reprend goût à ce qu’on aimait jadis la poésie actuelle aux mots d’aujourd’hui...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LE VENT Des mèches lumineuses Se subdivisent au front. La face changeante Dans l’exaltation Dans l’ombre des cœurs meurtris Et dans la renaissance du verbe. Les sourcils Pareils à des prédateurs nocturnes Sous les blancheurs des lunes Et les paupières...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

DEUX POÈMES ÉGYPTIENS alla mia figlia DOUBLE EFFIGIE Le sarcophage pluvieux d’un sculpteur de sarcophages et de sa fille, avec quelques outils et un polissoir (en pierre arrondie) de visages de statues. Non, tu n’as pas atteint l’éternité, mais ton art...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Imprudente! Et gourmande! Fine langue à préférer la fleur quand soleil l'explose et tu quittes l'ombre pour la lumière du chemin et l'impudeur du cyste rose Lequel de nous deux effraya l'autre, ma belle biche? en trois bonds vanished la pétale est moins...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Végétale sphère A planter des fougères dans l’ombre de la maison Des fuschias et des cimetaires J’ai couché l’amour blessé au nord pour que le soleil l’épargne Le soleil et la vérité Le fuschia a d’étranges cloches Qui semblent à leurs façons Des chants...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Sans aria de temps ni de perte, les nuits sont transhumances vers une haute mer de rencontres où les mots brasillent sur les lèvres. Comme les morts parmi les vivants, le passé s’y invite pour se fondre au présent et abolir le temps. Mais les réveils...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Pour qu'enfin je laisse quand viendra Quelques traces le jour ultime D'un peu de moi à l'heure dite Il faut que je songe à écrire nul ne sait quand Les seuls mots qui ont un sens ni comment Agencés de telle manière ce jour-là je le redoute Qu'ils ne seront...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Acétabule Le désir fend s'aspire comme une ventouse escamote le vin dans une acétabule à mesure que le vinaigre prend Le plaisir dort se love rouge et fauve dans un calice se moque acide du trop-plein que l'on jète dans l'enfonçure **** Assis Je m'assied....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Dérive (1) Des coquillages sur la niche un Yorkshire chien de garde d'une tirelire abandonnée une laisse en cuir usée sur la balançoire les angles se répètent à l'envi sous la robe blanche aux reflets hybrides mais toujours teintés de mélancolie. Des...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Les gens. Il était une fois les gens. Ça ne se voit pas les gens. C'est là. Genre humain. Espèce unique. Les gens disent bonjour quand ils se lèvent et bonne nuit quand ils se couchent. Entre les deux, ils passent leur temps à faire toutes sortes de choses....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

CORPS DE METIERS ……..Toute ressemblance ou similitude avec des personnes existant ou ayant existé est délibérée. La coiffeuse debout à 35 heures a le sens du salon et de l’initiative à cause de son ancienneté dans la profession et le salon et les responsabilités...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

la parole n’émane que du feu d’un courant non de pensée mais d’air au cœur du silence rythmé le grincement de son teint d’or haleine secrète d’une gorge noire d’une nuit hors d’état de nuire un rire aux dires des chemins elle se livre à la grâce des flammes...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

L’INACHEVÉ L e café ruisselle dans ma gorge, la nuit suinte entre les lignes… Dehors tout est frissonnement de feuilles, oscillation du temps… J’ai ton corps dans ma peau, grain de beauté du monde… Ailleurs que tu sois, tu es ici palpable… L’immensité...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes