Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Homme de douceur et de chaleur éphémère tu vas mots tendus comptable de la mémoire tu mêles l'encre et le sang pour écrire un poème ROGER GONNET Docteur en médecine Une trentaine de livres publiés. Plus d'infos sur : http://www.printempsdespoetes.com...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

1 Doute sur notre présence à la terre. les autres tous les autres vivants, singes ou bactéries, se laissent vivre . Bien au-delà de notre existence , nous autres, nous travaillons durement sur l’avenir des planètes nous quêtons aussi sur le temps écoulé...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

La Pierre et La Plume Une pierre clamait à qui passait Qu’elle était la plus forte, qu’aucune autre chose, En ce domaine, ne la surpassait. « Vous êtes douée pour l’inutile prose, Fit une plume volant par là. – Réellement ? Forte, vous dis-je, et d’une...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Chant de satin mêlé d’orage Clameur d’une saison solaire Qui s’étire en des ombres épicées Un souffle maritime se lève Tous les parfums perdus de la province Glissent sur les longues palmes Arbres aux fleurs impalpables Mais roses comme un ciel le soir...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

La dalle, le pavé pour José Ensch et Nic Klecker in memoriam c’est un carrefour où se trace le sillon oblique du silence * raboter le sol comme l’on émonde les mots * s’affaisse le crépi des âges gerçures nerveuses dans les créneaux de l’oubli * qui regrette...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

EPIPHANIES pieds de pierre ou planches de bois mort un banc dénudé des couleurs de ses amours un banc file rails et souvenirs nuit précédée les morsures de l’aube à l’herbe sur la joue * les yeux vides du monde sur toi t’exilent des couleurs à l’heure...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Sous ses bras repliés, sa tête est nue, Ses mains se croisent, ses pouces... Ses pouces sont blancs et tout est bien. Dès l'averse, ses bras se resserrent, Ses ongles se plantent durement, Ses yeux divaguent et s'abrutissent De larmes de nacre, et tout...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Que voir que voir Qu’attendre de l’autre l’animale aux aguets attentive et chaude putain et pucelle assoiffée en silence Le sexe la tendresse son ventre et ses mains ses seins et sa bouche tous les plaisirs des merveilles de l’autre et le froid de l’absence...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Nouvelle La première fois que ses yeux se posèrent sur moi, je crois bien que j'ai cillé, que j'ai reculé sous la pression de leur couleur ou bien plutôt, sous sa quasi-absence. Ses iris étaient vert d'eau très pâle ; presque translucide. Est-ce pour...

Lire la suite
Tag(s) : #nouvelles

ET APRES ? Quand on est au bout du rouleau, on a le choix entre deux solutions, la bonne et la mauvaise. La bonne consiste à privilégier la formule imprimerie et rouleau de rotative, à la mine un peu austère mais ayant l’avantage de vous transformer en...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Le coeur de la pierre c'est le silence La langue mystique le lait des paroles La brûlure du sable le limon des désirs Les questions cheminent sur des montagnes Il faut faire fi des objets *** Les amants disent des poèmes écrits sur les sables du vent...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Idéaliste Mille voies semblaient possibles. Je me cognais aux angles. Je cherchais l’avenir sous mes peurs. Je cherchais mon cœur dans un souvenir. Tout était dans ma tête. Tout aurait dû être au monde. Tu avais refermé le passé derrière moi. *** Défensives...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

À quatre absentes 1. et mourir, peureuse armée d’amies amenées pourrir sous l’arbre, debout jambes écartées (sous l’amie, gisant bouche ouverte l’âme malmenée d’un rire faux, j’attendais la pluie sur l’amie, et cætera) doux souvenir de l’amie mais ! nous...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Se taire est un jardin 1 Se taire dans mon enfance est une façon d’aimer. Etre sûr d’être là, rien d’autre. Assis entre le jour et la nuit. Perdu dans la meute. Un geste parmi les élans de la pudeur. Le seul dont le secret s’agenouille parfois dans la...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Révolution Au pied de la vigne son ombre se dessine sur la cabane en pierres il lui suffit de chanter pour croire un instant moi je continue sur le même chemin et en cueille les épines Son ombre se dessine sans qu’on en voit les contours quand du bout...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

L’ INVENTION DE L A VOUTE (3 ème partie) Le maçon aux mains sèches saisit l’outil froid de la nuit passée il connaît le contre-point et de l’ongle fait tinter la sole d’acier la note monte le long du pilier de pierre et fait trembler la lumière sur le...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

I Putain ! Je me souviens, Hispala Fecenia, La Nature de deuil En Automne, les feuilles Mortes drapant les champs d’avant Saturnalia. L’âme du monde murmure : mélancholia, Les herbages se feuillent De gris et roux cercueils Lors que tranquilles s’en viennent...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Vingtaine Elle disait bonjour de sa chambre close une tour d’ivoire Le jeune la remerciait Présent refusé sans aigreur Sans fleurs ni couronnes Et la tristesse s’installait pour longtemps Images couleurs parfums soliloques sans fin sur deux routes à tracer...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Pis qu’en cendres j’aurais aimé aller vers un autre meilleur Vers un ailleurs plus sûr pour le coeur et la foi Pour enfin voir le sol assombrir nos pas, nos rires assagir la nuit Face à la vérité établie par ta présence, qui s’écaille déjà ( bien qu’à...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Devenu un homme sans origine Homme chargé d’ans rendu au creux du tamis de la vie ouverte pour la travailler tu marches corps épuisé par les habits neufs de l’immigrant dans le crépuscule qui ensanglante le ciel tu as la vue yeux lavés de larmes barrée...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Poèmes sur une métrique de poésie malaise de type « pantouns » (quatrains en rimes ABAB) Lucioles Lucioles scintillant au fil des rivières, bégayant la vie en âmes égarées. Au cœur perdu, tisse une poudre de lumière, vain chemin vers une illusoire clarté....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

SILENCE silence matin café trop brun/ fatigué trop tôt trop tard il boit au bol éclopé par des mains -de passage- la pomme trop acide -cellophane- le cactus sans piquant le vase vide mais « pénard » : ricanent *** il dort -ce matin sur la table- étourdi...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Dans cette langue nouée Par les années assommée Je double mon toi Là où tout dire s’écrit mot Je se tu/s/e au nous carnassier Parmi les ils enfilés des on-dit *** Etrange passage Dépassement du lieu Etre sans âge au défi du temps Franges effilées du paysage...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Arbre Au sein de la majesté pétrifiée ton empreinte feuillue épouse les contours du silence Ta méditation persévère dans l'indifférence minérale accroc de vie le jour dans un temps immobile aveugle présence sous la coulée d'encre KAMAL ZERDOUMI Il se...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Balthus. Il y a deux certitudes en ce monde Pour Balthus : Les pétales des fleurs Sont tout le contraire d’une signature Et chaque fleur ignore la seconde De notre regard Peindre alors C’est le savoir et aller contre ça Contredire la certitude Avec l’absolu...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes