dans un verre d’eau suffit le dé à coudre La planche à dessins Montre la bombe C’est son intime cocon Elle la décrit la fabrique l’élabore Le coude planté dans le bureau le nucléon dans le monde la fera exploser dans le dernier flux du hasard un adorable...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Le Souffle des glaciers J'ai souvent pensé à l'hiver Pensé à l'hiver comme terrain vague pensé à l'hiver comme suite abrogée des étés Comme coupe porte vent et fenêtre à grisaille Comme chemin morne et long comme coupe à grenaille Celui-ci non Sa durée...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Rue de l’Epine Deux arbres semblables Au coin de la rue Ont remplacé cet immeuble disparu Où un dimanche de juillet Je t’ai rencontré La maison a brûlé Le temps a passé Deux arbres ont poussé Une trace est restée. *** SES MAINS Elles étaient là pour m’accueillir...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Messe féminine Marie Nucléaire Hell Âme Factuelle Faveurs Divine et Seins de France Feu et Folie Le Ventre et cul des Anges Les Improductibles Aussi Plein vit Le Plumard Enchaîné Beaux Phares Pâris-dard.hom Liberté me presse A trouver Le fanal des mots...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Bleu mérinide De l’infiniment ocre A tout point de vue Marcher Courir Arpenter ces vagues matinées Dans le sens de la nuit Là où le sens hésite Et se passe d’explications Toucher la rive Quand la rive est moire Ici ancraient les marches de l’eau Entre...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

. Tout homme infatué perd en profondeur ce qu’il gagne en hauteur. L’immodestie est un excès de sel qui rend la soupe imbuvable. Poêtre ou ne pas poêtre … Si la question était là ! Se lever dépité et devant son bol de café se trouver une raison d’exister…...

Lire la suite
Tag(s) : #aphorismes

Le temps ne guérit que doucement par intermittences l'absence des choses. L'éternel est mon présent et je ne le nomme pas. Le parfum des fleurs se mêle à la langue des souvenirs et des regrets et à la pierre des sacrifices. Le parfum des fleurs se mêle...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Moody blues Mais rien Une absence Un passage à franchir Un frôlement Une éraflure, d'accord Une rivière étrécie, des galets sur mesure Des éclats de soleil en surface Qui palpitent C'est comme un silence avec des mots dedans Des mots d'échanges tus Et...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Nuit Pour M.Gambotti. -1- j’ai éteint la lampe en plissant les paupières: le monde avait des couleurs d’extinction, et le livre, dans la brise, tournait sa fin. -2- les mots les mots que j’ai scarifiés sur la page les mots comme autant de cicatrices les...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Orée (extrait) Tu dévoiles d’un geste Un ravin sans fleurs Il borde les fougères Une chênaie Sombre, dressée haut, Ecornée en reflets sans fond. Plus loin, dehors et déployée, L’amarante au milieu De l’ivraie. SÉBASTIEN ROBERT Professeur de lettres, il...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LA NUIT DE TOUS LES SAPINS Maman a refermé la porte, tout contre, laissant passer un simple fil de lumière pour que je ne sois pas happé par les angoisses de la nuit. J'entends ses pas qui faiblissent au cours de sa longue descente vers la maison du bas....

Lire la suite
Tag(s) : #nouvelles

Insomniaque Insomniaque Je vies à l’écart du sommeil Je rêve et vie Dans un cadre mal éclairé Au gré des semi-connaissances Mon âme disputée en semis S’agite dans l’écran Jusqu’à vider le temps Jusqu’à sceller l’image La lune efface L’avant-scène où je...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Là-dedans qui s'ouvre à grande fleur la tête comme le rouge touche de Peintre l'arbre dedans enraciné plein du lierre autant de rameaux que d'ans passés Tout est là. Ainsi par la fenêtre ouverte on entend danser les soirs farandoles de poète les échos...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Le vieillard épouse la courbure du temps Il marche l’échine repliée sur sa vie et son passé Lentement, il chemine le long de ses souvenirs Les yeux rentrés sur un ailleurs que là. Au-delà des rides, Au-delà de son inutilité décidée Il goûte la saveur-...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Laisser l'endroit comme une parenthèse Dans le vide on objecte comment faire Les lueurs ont pour langage les limites des toits La profondeur du ciel l'explication des signes Baliser l'ultime déplacement du temps Goût du désastre imposition des mains On...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Rêves de champagne d’une biche ivre-morte Rebecca Horn, Rêves de champagne d'une biche ivre-morte , avant 1988 Branches de poiriers, muselets, structure métallique, moteur Pour le guitariste-chanteur Bertrand Belin et la batteuse-chanteuse Tatiana Mladenovitch...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Derrière le mur, Nos héros sont tous devenus esclaves d’un traître nommé sauveur, Des explosions… du feu… tout le monde meurt, Les cris terribles des drogués qui veulent mettre fin à leurs souffrances, ils arrachent leur cœur, La foi, à force d’être écartée,...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Porche Pour Mathilde Muller. Je suis l'homme du silence en partage. Sur le marbre, gravée, la peau de mon angoisse. Une épitaphe de chair, de sang; Une épitaphe taillée dans l'homme, dans la patience de notre fin; du soleil soufflé à nos jours; du dernier...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

L’usure C’est un cri qu’on tient Qui dure Encore et poussé pour rien Un cri de nuit dans le ressac des cauchemars Un cri de corps violentés, de voix qui s’égarent L’usure Un cri présent, si présent à chaque seconde Que ça te tourne, ça t’écœure, ça t’inonde...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Froisser jeter Des points jetés sur la feuille Que ma vie relie Ligne de vie Qui la lit Froisser jeter *** Déclin J’ai vu l’aube maquiller de rose la nuit J’ai vu l’aube grise piétiner la nuit J’ai vu le temps en cage des jours de série J’ai vu le temps...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Epaisseur La lampe mollement balancée au ciel accrochée d'une terrasse par le vent du soir en haleine. Un silence dispose ses gravures, horizontal ballet, si imperceptible au bleu de nuit versé à la vue. Assis au centre des manœuvres le cœur ému dévore...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes