Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CHANT D’UN SOIR Je ne sais quoi rimer et me demande en vain Si je sais bien ranger les vers à leurs refrains Je me perds dans les mots et sur une route lointaine Je rôde, je flâne, j’avance sans connaitre la voix Qu’il me faut emprunter pour poser ces...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

VISION A DISTANCE Tu regardes la mer Je suis face A un terrain vague Face à la mer que tu regardes Et je ressens le vent Tu t’approches de la mer Pour y plonger tes mains Je ressens l’eau salée sur mes mains Que je lève Vers un animal ailé Des gouttes...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Des matins L'aube est venue à ma fenêtreelle a frôlé mes yeuxet m'a réveilléevouloir lui résisterc'est se battre contre des angesLe matin m'attire à luiet je lui tends les brasun peu triste de laisser mes rêveshabitée d'une mélodiedont il est difficile...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Django - Film d'Etienne Comar - DR Pince tes cordes mon pinson Si ta voix est grave Chante le blues Si les corbeaux te prennent de haut Sois baryton Si les rapaces volent haut Fuis la horde Si les notes s’échappent Sois fusion Si tes doigts ont trop...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Verre de rosé A travers le ballon de vin rose ajouré, translucide, qui capte cette belle lumière de printemps, je regarde mon reflet mourir sur les parois tremblantes du verre, comme le reflet de mon cœur morcelé, comme les fragments de mon corps pulvérisé...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

DÉMONS ET MERVEILLE À l'aube de ce matin de mai je ne veux pas me réveiller avec ce goût de cendres dans la bouche Je ne veux plus voir en boucle cette bouche aux dents pointues crever l'écran ce cou de taureau cette voix du paternel enfouie sous le sable...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

cuisines électorales ? mais pas que... (petit parallèle entre le monde politique et le monde gastronomique ) petits cuistots et grands cuisiniers sont de fins politiciens maires députés sénateurs ministres présidents pourraient bien s'en inspirer et réjouir...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie, #photos

S'écoulent le long du fleuve triste Nos étreintes félines Un cri d'enfant jaillissant de terre Par une cavale innocente et joyeuse Dans les plumes décimées de la nuit L'aube S'étire doucement À l'endroit du monde Où naissent tous les amants Ce goût À...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Tout seul Ohé ! le vide étoilé qui nous tourne le dos ! Ô univers ! toi qui as grand soif d'amour, considère-moi comme ton ami ! Petit à petit, le paradis perdu qu'est le jour finissant s'est vidé de sa poudre d'or. L'âme humaine a-t-elle été chassée...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Vivre chaque jour Interrogé coupé du dehors tu t’insurges abusé par ta pensée contre l’usure & Resté cœur contenu debout devant la porte où se heurte l'extérieur tu hésites vie offerte à sortir dans le monde tumultueux venu du silence & Esprit aiguisépar...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Paris me sourit Le passage piéton au vert Pas besoin d’accélération Le bal musette des bus accordéon Soupir à chaque station Changement de destination Avenue de l’Opéra Ligne 95 Porte de Montmartre Sortie crescendo du métro Je tourne le dos à la danse...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Seule la voix se souvient Silence organisé, vision déchiquetée des mots nouveaux sons de la douleur nouveaux territoires d’imprécation le mot explore l’intérieur des mondes révolution hissée à son contemporain sans rien perdre de l’histoire j’ouvre les...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

En plein milieu du drame nous passons par la réjouissance d’un feu qui nous retrouve. Tels qu’il nous avait dépossédés, vidés de son énigme aride. La désagrégation nous guette comme nous en reprenons l’emploi, le chiffre arachnéen. Les silences ont cessé...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

EN LA DUCHA Ya el agua, se despliega, por tu cuerpo con sus redes de espuma y su tenue perfume, que es el perfume de tu piel desnuda, de tu piel despleg ándose en el agua m ás acá de este día. Desde el vano, a la confusa luz del despertar, te veo enjabonarte...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Aux Remorqueurs (pour un accidentel compagnon de table,) Ce mercredi midi ''Aux Remorqueurs'', port de Brest, assis face à face à la table d'hôte peut-être m'aurez-vous vu, l'ami, cacher une larme sur un poème de Paul Jean Toulet ou de Guillaume Apollinaire...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Encore Si le ciel s’affranchissait des nuages Ou le désert de son sable, au dénuement Je n’aurais rien à enseigner ; or c’est moi qui suis vide, Cœur de gouffre et machine impatiente, Invocateur de la vie rouge, élogieux pour les fous Et injurieux pour...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Nu Comme un ver un fil Une ampoule au plafond Le roi en grand habit Un mur tout frais bâti Comme les arbres en hiver Sous les draps la couette Comme lame du couteau L’enfant qui vient de naître Tous, au fond du puits et La vérité par là-dessus. *** Aux...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Echo Presqu’à l’aube, le rire clair de l’enfant résonne dans le silence de mon jour bleu. Comme un air d’harmonica, de pipeau en bois qui s’affûte à l’écorce de mon arbre trempé de pluie, qui s’arrime à mon âme, vagabonde erratique, à mon cri d’enfance...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

SIGNES Il y a des signes qui ne sont pas d'ici Ils font naître des peurs enfantines ou nous laissent exsangues de calculs Il y a des signes que l'on ne comprend pas Un miroir parfois les exhume de notre reflet visage noyé dans le visage invisible des...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

1. Prismes Multiples, aux facettes désenchantées, Mes amours affichaient le turbulent Mimétisme de blessures plantées En moi ; fractal de tropes quérulents. Dès le moment où tu fus dans ma vie, Mes amours apprirent le singulier, Avec pour seule visée,...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Ro'Ma'Hané En ce temps-là, un silence épais et sec régnait sur des structures étranges qui dominaient les déserts : alignements de métaux rouillés, jaunis, recouverts de givre ; érection de cristaux diffractant des ciels déchirés aux horizons brumeux,...

Lire la suite
Tag(s) : #nouvelles, #récits

Ne se lève plus La nuit est si belle que le matin ne se lève pas, ne se lève plus. Combien de temps cela va-t-il durer ? Cela fait cent sept heures maintenant. Cent sept heures, huit minutes et vingt trois secondes. Vingt quatre secondes. J'allume ma...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>