Adieu Il nous faudrait plus de temps il nous aurait fallu plus de temps pour comprendre ce qui est arrivé mais nous ne l’avons pas nous ne l’avons jamais eu *** Au café Reviens demain attends un peu patiente, reste il te faut de la patience il te faut...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Reste là Une inertie tremblante me cloue à ton corps disparu Hocquète des actes manqués Et le drap est en sang - noir dans la nuit – J’attends ton corps parti en retournant contre moi même L’attente même et son spectacle incohérent - dressée comme ombre...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Des rives C'est au cœur de l'homme désabusé, Que chute intarissablement L'abysse de ses tumultes passés. Machine à laver les souvenirs, Disque oppressant compressé, Pressé, que tu es, de les réduire Et qu'enfin s'installe ce sentiment Faussaire faussant...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

En quête Chaque jour Loin d'ici ailleurs tu lances chaque matin vu pour la première fois ton esprit & Yeux levés sur le monde en fureur tu contemples le passé qui luit tu réclames l'avenir qui dispose des jours & Libéré de l'homme du passé qui retient...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

SALE TEMPS Am, stram, gram, Pic et pics et colères, Drames. Des enfants se noient dans la marelle Des poubelles De l'histoire naufragée de leur pays en flammes, Sous l'œil saoul des riches gens des côtes. Le monde va de travers, bourré, bour et ratatam....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

nous sommes les soleils les pierres qui courent l'eau qui glisse dans les ravins avec l'éclat des ombres et la robe des fées *** pas une ombre que le silence tel l'écho d'un cri la fuite du sens *** sombre l'écho de l'orage maintenant dans la bouche quelques...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

La clé Elle a des volutes cuivrées, où des reflets dansent. Git en elle un pouvoir immense: elle ose le voyage, l'échappée, le rêve. Elle sait la peur juste avant le geste, la paume fragile, les doigts tremblants. Si elle tombe, elle rend un bruit de...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Frôlement aux nuits de mes journées Un froid imperceptible m’apporte sa présence Au passage des airs il s’y lance Et traverse ce corps du dehors Mirage du nord au blanc polaire S’épanche alors la saveur de lui plaire Parcours incertain mouvement aléatoire...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Elle a perdu le chemin qui était dans son dos Elle a perdu le chemin qui était dans son dos. Elle a bien remarqué que des graviers étaient à ses pieds. Parfois, elle les voit monter en orbite comme des abeilles fatiguées et elle trouve cela charmant....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LE CŒUR Si meurent tes bras et tes jambes où une seule partie de ton corps ou aucune rien ne meurt en toi, si ton cœur bat encore, s'il met de la vie dans ta vie, et si tu parle des fusils qui sortent de leurs housses. Si meurent tes bras ou tes jambes...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Ton regard est une pierre sur mon cœur Toi qui me souris, toi qui es sans geste, Je me sens me figer Comme au-devant des évidences de la nature, Solaires, glaciaires, millénaires, Et nous savons, nous regardant, Comment l’amour creuse en nous Ce calme...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Aqua alegoria Flacon Miniature Un cadeau Dans l’urgence Le dernier Au hasard Tombola Ne tombe pas là Pas tout de suite Mais Voilà C’est fait Un mois Deux mois Trois quatre Huit mois Le temps Gagne du terrain Se fout des ronces Et des marécages Saison...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Première fois Je ne cesserai de savourer l’exactitude de mes souvenirs les plus beaux, ceux des premiers instants en lesquels mes yeux t’ont trouvée. En cet espace peuplé de vert et de bois, de poussières et de sables, d’invisibles fumées de craies, de...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LE CARNAVAL DE VENISE Nicolo était le plus célèbre écrivain vénitien. Il avait connu un succès fulgurant dix ans auparavant après avoir publié un roman qui brassait les sujets à la mode : l'histoire d'une adolescente violée par son père qui se droguait...

Lire la suite
Tag(s) : #nouvelles

Artothèque - © Margueritte C. Si le vent basculait - © Margueritte C. L'exil inversé (extraits) Là-bas pays de mon enfance repoussée paysage au ciel frisé de bleu brousse blafarde fleuve invisible au rythme des pirogues rêves constellant mon enfance entre...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

Dissonance Tels des pensées tues Les mots tout droits sortis de mon cœur S’évaporent un à un devant mes éternelles afflictions. S'il m'avait proposé une escapade, Là-bas, Dans ces espaces oniriques Je n'aurais su que répondre Tant mes envies débordantes...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Père, je suis la sœur de Joseph (1) J’ai fait une longue route À travers le temps, père J’ai été oubliée dans la Maison Et la Maison n’est plus. J’ai résisté: pour tout viatique, ton souvenir et les propos De mon frère Celui que j’aime contre leur gré....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Le coquelicot, Tige ondulante au vent Eclot un rouge capricieux. Près d'une tombe... Main pirate. Coup de théâtre ! Mort dans la mort. Un sourire s'en va Sous un vol de corbeaux. Pétales et tige. Tête et corps sans retenue, Espère l'éternité ; L'eau claire...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Point D’INTEROXCLAMATION Un singe enrhumé touche le fond de la chose et devient lucide, Il touche la chose mais ça sent le vide, C’est vide, C’est un sens déformé par l’usure, par son miroir, par ses rides, C’est vide, C’est fatiguant, C’est répétitif,...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Sonne la révolte nuit debout Nuit debout Parce que le jour est pollué Une nappe de particules engrossées Sur l’échine, a envahi l’espace social, le tout Qui pourtant nous était si tendre, si cher Et comme j’étais fier lorsque je te disais mon frère Mais...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #NuitDebout

Tu regardes l’oiseau d’Apollon Tu l’entends chanter avant de trépasser. Ce chant de mort, du cygne chanteur Te glace les tympans Tu contemples le blanc satiné qui parcourt le corps de l’oiseau Tu ressens l'envie de cracher ton cœur Sur un plancher recouvert...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage. Max Ernst À l’artiste JR Si ce sont les forts qui font les forteresses Ce n’est pas la colère qui fait la couleur Si ce sont les joies qui font la jeunesse Ce n’est...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Au trois quarts La toile du jour Est élimée Décalcomanie Sur l’écran buvard Sucrier noir Grains de mots Ils tombent S’agglutinent Empaquetés De silence Faire mie de tout Ecrire sous la croûte Quelque chose arrive Comme on bat un tapis D’un seul revers...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes