Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Horizontal flottement à hauteur variable Sous les rayons de quelque chaud soleil Paupières closes sur le déplacement Sens unique, sens interdit, sens essentiel Sensation de vagues légères et lourdes Sentir s’oublier aux flux aériens Sous les vents marins...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Les courbes se prennent avec prudence. Le volant plonge. Les mains l’accompagnent. Le paysage se dérobe à la vue. Captif de chaque mètre de terre ferme, on cherche sa voie. Les lignes droites défilent comme l’engrenage des dents d’une fermeture éclair...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Nota del autor: La piel del vigilante toma como punto de partida los personajes y la trama del clásico del cómic Watchmen, escrito por Alan Moore y David Gibbons a mediados de los años 80; construyendo un juego de máscaras en el que cada poema se corresponde...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

CATHARSIS 5 Je quitte ma planète 4 Les larmes aux yeux 3 Mon coe ur susurre 2 Mais mon âme 1 Revit Blast off L'embrasement Et je n'entends rien d'autre Que la lumière S'endormir à la naissance de l'ombre Le ciel s'est évanoui Fusée Chrysalide en reflets...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Entre nous ce que tu penses ou rêves ce que je rêve ou pense pas le moindre courant d'air Nous n'avons jamais eu froid d'être ensemble Mon front à l'orée de ton front mes lèvres posées sur ton souffle ravivent la flamme qui allait s'éteindre En silence...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Texte et photo © Gabriel Meunier GABRIEL MEUNIER Il se présente : Enseignant retraité, photographe auteur aujourd'hui. Illustration d'ouvrages, collection de cartes postales "Hémisphères", affiches et plaquettes pour l'artisanat et le tourisme. Si certains...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie, #photos

Femme en puissance : La femme : cette grâce que l’on dévore en douceur. L’homme possède tout son corps pour combler le corps d’une femme. Il faut mieux la rendre folle que d’en faire une folle ! L’art de plaire est un art. Elles sont un peu comme la drogue,...

Lire la suite
Tag(s) : #aphorismes

Clément G. Second . Le Disque du temps, Brefs Travers Saisons 8 CLÉMENT G.SECOND Il se présente : Clément G. Second Écrit depuis 1959 : poèmes (sortes de haïkus qu’il nomme Brefs , sonnets, formes libres), nouvelles, notes sur la pratique de l’écrit principalement....

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

pour Pateh Sabally avec toi Pateh Sabally venu de Gambie Venise remplie de palais et d'églises s'est effondrée en quelques longs instants un jour d'hiver dans l'eau glacée de la lagune les autres qui n'ont pas bougé sur les berges s'étaient en fait noyés...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

L’oiseau L’oiseau quitte son nid. J’écoute la tessiture de son chant, l’harmonie de son silence dans le jour bleu. Juché sur mon épaule, l’oiseau longe avec moi mon sentier de rocaille, où s’effritent pêle-mêle les pierres ardentes de ma vie. Pierres...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Paris l'écumecomme unepenséesauvageParis l'étrangère au parfuminoubliableParis la seulequ'on retrouveà chaque foisentre ses bras *** sans pour autantdéprendreamour me fait songer lente agonie des pluiesvoitures bleuesqui crissent quel miroir si soudainlas...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

A lire : « LE CAPITAL DES MOTS a dix ans : entretien avec Eric Dubois » article de Carole Mesrobian dans la revue en ligne Recours au Poème n°172 Mars 2017 http://www.recoursaupoeme.fr/revue-des-revues/le-capital-des-mots-dix-ans-entretien-avec-eric-dubois/carole-mesrobian...

Lire la suite
Tag(s) : #articles - articles critiques, #infos

le froid de l’hiver ne gèle plus les cris on jette la nuit les enfants encore endormis les ventres ouverts par le crime les oiseaux au bord des routes les yeux explosent lorsque la bouche n’a plus de mots laissant un temps les sons nos veines muettes...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Ablution au crépuscule Sauf si le vent souffle aguichantSauf s’il octroie son désarroi à son chantAux pieds d’un crépuscule allaitant.Annonçant un jour minuscule.Qui implore un lendemain chuchotantSauf si le matin est majusculeOu un « aussitôt » affluentOu...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

SUEÑO DEL MATRIMONIO PERNICIOSO Te habías levantado de la cama. Tu silueta se erguía ante la puerta de nuestro dormitorio, desafiando la envoltura del tibio camisón. Te miré con los ojos entreabiertos, consciente de tu cuerpo en la penumbra de mi último...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Redeviendrons-nous des enfants ? Au bout du fil, ta voix, toi, mon frère mais tu étais absent. Tu ne m'écoutais pas. J'ai continué mon monologue la peur au ventre de pleurer ; je ne voulais pas le faire au bout du fil. Je me suis sentie fragile, si malhabile,...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

J’écoute le silence de ces absences La brise de mer m’apporte sa parole triste et amère Où siffle le souffle d’invisibles présences J’entends ces sons d’outre-monde Et mes corps d’éthernité regroupés en cet instant Symphonisent mes sens acérés et assiégés...

Lire la suite

Νεκρός Δεν σε ξέρει πια Το σπίτι που γεννήθηκες Η αυλή που πρωτόπαιξες Το χώμα που κυλίστηκες. Δεν σε ξέρουν πια Οι δρόμοι που περπάτησες Τα δέντρα που σου γνέφανε Τα πουλιά που σου κελαηδούσανε. Δεν σε ξέρει πια Ο άνεμος που σε σκούνταγε Η βροχή που...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Au plus profond de ma nuit Je regarde ma tasse de café, aussi sombre que mes larmes, comme je regarde la mer aussi bleue que ce ciel d’été, que ce ciel d’après-midi, où pour la première fois, je t’ai regardée, petite fille aux yeux violets aussi profonds...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

il y aurait une fois il y aurait de très vieux temps qui viendraient de l’antérieur il y aurait des passés tout simples il y aurait beaucoup d’imparfaits et peu de perfection malgré la tentative des plus-que-parfaits il y aurait des multitudes de présents...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Élégie champêtre (…) la fleur se referma à nouveau et reprit sa position première. De l’endroit qu’elle avait un instant couvert de ses pétales, il ne restait plus rien que la terre. Michel Bernanos, La Montagne morte de la vie, 1967 Une vache Plantée...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie