Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - SANDRINE DAVIN

Publié par ERIC DUBOIS sur 16 Avril 2012, 20:39pm

Catégories : #poèmes

 

Sans rien dire, la vie défile

 

 

 

Le bitume se déforme

Sous le fardeau de mes pas.

Des grondements de voix

Inondent mes oreilles

Qui se referment aussitôt.

Je marche sans but

Vraiment,

Cherchant des réponses

A des questions

Qui n'existent même pas.

Mes mains coincées dans des poches

Trop étroites

Semblent vouloir se faire la malle,

Tout comme moi.

La nuit passe

Sur l'écorce du temps

Et tout s'arrête.

Je rentre à la maison :

Le chat me regarde,

Je souris.

C'est un peu cela, la vie ...

 

 

***

 

De l'enfant que j'étais ...

 

 

 

 

 

 

Il était beau le temps

Où mes pommettes roses

S'érigeaient au vent.

Les genoux écorchés

Par les ronces

Au bord des sentiers oubliés,

Je m'en souviens encore.

Les feuilles mortes

Se sont envolées,

Ont tout emporté

Avec elles,

Souvenirs et passé.

De l'enfant que j'étais

Il ne me reste plus que

Des rides,

Des sourires,

Des cheveux blancs.

Au vieillard devenu,

J'ai oublié le temps …

 

 

 

***

 

Lettre d'un soldat

 

 

 

Sur un sol nauséabond

Je t'écris ces quelques mots

Je vais bien, ne t'en fais pas

Il me tarde, le repos.

Le soleil toujours se lève

Mais jamais je ne le vois

Le noir habite mes rêves

Mais je vais bien, ne t'en fais pas …

 

Les étoiles ne brillent plus

Elles ont filé au coin d'une rue,

Le vent qui était mon ami

Aujourd'hui, je le maudis.

 

Mais je vais bien, ne t'en fais pas …

 

Le sang coule sur ma joue

Une larme de nous

Il fait si froid sur ce sol

Je suis seul, je décolle.

 

Mais je vais bien, ne t'en fais pas …

 

Mes paupières se font lourdes

Le marchand de sable va passer

Et mes oreilles sont sourdes

Je tire un trait sur le passé.

 

Mais je vais bien, ne t'en fais pas …

 

 

 

Sur un sol nauséabond

J'ai écrit ces quelques mots

Je sais qu'ils te parviendront

Pour t'annoncer mon repos.

 

Je suis bien, ne t'en fais pas …

 

 


 

 

 

 

SANDRINE DAVANT

 

 

Sandrine DAVIN est née en 1975 à Grenoble où elle réside toujours.

 

Déjà auteure de trois recueils de poésie qui s'intitulent « Voyage au pays des mots », « Des mots, une vie ... » et « Sur un fil ... », elle renouvelle l'expérience avec un quatrième recueil intitulé « En apesanteur » qui sortira en juillet prochain.

Elle est également fraîchement primée par la Société des Poètes Français, dont elle est 3ème lauréate pour un concours de poésie à l'initiative de la ville de Melun.

 

Elle a ce goût pour l'écriture depuis de nombreuses années et souhaite donner un peu de rêve, un peu de légèreté et de fraîcheur à tous ceux qui lisent ses écrits.

 

 

Elle écrit également des chansons dont une collaboration artistique est née avec Ludo Prel, un chanteur Belge. La chanson s'intitule « Il y a tant d'choses » et l'on peut la télécharger légalement sur I Tunes, Amazon, Virgin Mega Store etc …

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents