Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ROMAIN NOIR

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 30 Septembre 2010, 09:08am

Catégories : #poèmes

Acétabule


Le désir fend
s'aspire
comme une ventouse


escamote le vin
dans une acétabule
à mesure que le vinaigre prend


Le plaisir dort
se love
rouge et fauve
dans un calice


se moque
acide
du trop-plein
que l'on jète
dans l'enfonçure

 

 

****

 

Assis
Je m'assied.
Je suis acrobate


dérivant ma tête
Je n'ai plus rien,
plus rien du tout.
Je sors de ma tête,
les os,

en miettes.


Assis,
sur ma tête,
et subtilisant mon corps,
je vois l'ébloui charnel
dérivant de l'eau
qui dort.


Mon corps,
une galette.

 

 

***

 

 

Chaos
Quand la couleur
vibre de noeuds
qui serrent


Tout semble gris
dans le chaos


Terrible mort
que ne rien dire
au coeur du bruit


Terrible mort
que ne rien faire
au seuil de l'acte


Quand tout se sent
dans le chaos


Tout se retient
de parole


Quand tout appelle
au sort du monde
accablé
qui se lève

 

 

***

 

Circulaire
inlassablement,
du crépuscule à l'aurore,
et de l'aube à la nuit,


ils dévalaient des pentes incertaines,
sculptaient leurs parcours,


circulaire
circulaire
circulaire,


imperturbablement,
du nord au sud,
et d'est en ouest,


ils poursuivaient le nombre,
construisaient la masse,


circulaire
circulaire
circulaire,


Ils se faisaient confiance
pour gagner l'avantage
et prendre un peu d'avance
frères si grands,


unis dans le sang,
déterminés pour le monde,


circulaire
circulaire
circulaire,



soumettre à la force des foules,
sous les balles de fusils,
à coups de pelle et de pioche,
soulever des montagnes jusqu'aux forts,


renverser la peur
et la passer sous la scie


circulaire
circulaire
circulaire,


inlassablement,
du crépuscule à l'aurore,
et de l'aube à la nuit,


circulaire
circulaire
circulaire.

 

***

 

 

Encours
voir à rebours ce qui ne se retourne pas
faire le tour de tout
sans retour possible
retourner comme un poids-lourd


entendre sourd ce qui ne se répète pas
mettre au four fait-tout
sans recours possible
contourner sans demi-tour


être insensible à ce qui ne revient pas
se tenir debout
sans toujours possible
caresser sans trop d'amour


presser le pas
passer la peau sous la paume
recompter
sans arrêt sans vouloir


l'encours de soi qui coule


s'empresser sur le départ


jusqu'à la mort qui tourne.

 

 

ROMAIN NOIR

 

 

Romain Noir est un artiste belge. Il est né en 1974 et vit à Liège en Belgique. Sons, mots, voix, image … tout entre dans ses essais de poésie sonore et multiforme. Il publie dans des revues en ligne et utilise son site Web comme plate-forme de création.
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents