Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- PIERRE KOBEL

Publié par ERIC DUBOIS sur 2 Septembre 2011, 11:21am

Catégories : #poèmes

 

LE FESTIN DU POETE

 

 

 

L’homme est haut l’homme est fort

force de ses angles ronds

Force de ses mots

et du visage de ses mots

 

Dialogue perpétré

Pour constituer le monde

Que nous ne comprendrons pas tous

 

Poète tu avances

Aveugle voyant

Poète n’attends pas

Il n’y a rien d’autre que faire

 

Soleil de nuit

Etreinte des lumières

Sur le banc de la terre

 

Le poète s’en va

Lèvres dernières caressez ce chemin

de forces si fragiles…

 

 

 

******

AB IRATO

( en pensant à André Laude et après l’avoir relu)

 

 

 

J’irai de la colère à la colère

J’irai au risque des mots

Au désordre de la révolte

J’irai aux vents de mon esprit

au tourment

 

Et

Je vous arracherai vos masques

la face dévoyée de vos vœux

le groin de vos puissances

 

Crachat sur votre monde !

 

Je marche dans la rue

Je parle dans la rue

Il ne me reste rien

que les mots pour demain

le sang des morts

les cris et les blessures

 

Il ne vous reste que la force

et j’ai le poids des mots

 

J’irai de la colère à la force des mots

J’irai du refus au rêve

J’irai à l’envie

 

Je marche dans la rue

Je parle dans la rue

Je suis le couteau

et le fleuve sans fin

 

Je suis l’herbe qui repousse

et je respire… par le désir de toi

 

Demain existera

 

******

Ecrit sur la plage de Herlin

 

 

 

Au bout de la plage la mer s’emporte

pour la joie des baigneurs ivres d’eau

 

J’essaie d’éviter les excès du soleil

à l’abri du rocher

où des lézards serpentent vifs et inquiets

 

J’observe les jeux des enfants, le corps des femmes

 

Je suis le poète chinois qui m’accompagne

et qui ne veut vivre que l’instant

 

Demain n’existe pas.

 

 

******

 

 

Haïkus

 

 

 

Une pie sur le toit

Les arbres la saluent

Vent de l’automne

 

Petit pot tout blanc

Ecriture chinoise

Je ne sais plus lire !

 

Tableau de Soulages

Passer les portes du noir

La lumière est là !

 

 

 

 

 

PIERRE KOBEL

 

 


 

« Le festin du poète » et « Ab Irato » extraits de « Le poids des ailes » © Hélices, 2008

 

les autres textes © Le Chaînon Poétique

 

Né en 1953 à Paris, réside et travaille en tant qu'enseignant dans le Val-de-Marne. Ses textes ont été publiés en revue ( Résurrection, le Chaînon Poétique ) et un recueil "Le poids des ailes" a été publié en 2008 aux éditions Hélices dans la collection "Poètes ensemble!".
Animateur du Club-Poésie de Champigny sur Marne et de sa revue "le Chaînon Poétique", il participe également aux activités de l'association "Hélices" et met en avant un travail de passeur de la poésie qui lui paraît essentiel pour maintenir haut une expression qui est colonne vertébrale de son existence.

 

 http://perso.orange.fr/pknet/mespages/mapage.htm

 

Blog La Pierre et le Sel : http://pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/

 

 

 

 http://helices.fr

 

 

 

Contact : p.kobel@laposte.net

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents