Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - NASHTIR TOGITICHI

Publié par ERIC DUBOIS sur 6 Mai 2013, 10:32am

Catégories : #poèmes

 

 

 

Buttes de Paris où le ciel passe

Silence du printemps qui commence

Sourires d’eau pure cocktails colorés

Lèvres gourmandes d’instants chavirés

 

J’ai rué dans ton corps et dans ta vie

Jeté la fiche d’hôtel

           et gardé le reste

 

             la douceur de tes cuisses

             la chaleur de ta bouche

             l’accueil de tes seins

             les caresses de tes mains

             et le goût de ton sexe

                diamant de ta vie

 

Quelques heures d’éternité

   marquées de nos chairs

          reviendront

Si je viens de loin

    avec ma peur

      et

       un nœud à faire

           dans ta mémoire

 

           notre désir

                     simplement

 

 

             (envoi :

 

Tu m’as parlé et ta voix claire

  Tes yeux noirs ton corps tremblant

  Etaient là rien d’autre à faire

  Que de t’aimer comme un dément

 

                                           )

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

Sombre et terne comme la pluie

            D’automne

Je somnole l’après-midi

Et seul le bruit de ta voix

           Qui sonne

Pourrait me sortir de là

 

 

Car je suis si las hélas

            Tu sais

Fatigué par tant de pas

Le temps passe fleurs d’été

         Fanées

Dernière torpeur à tuer

 

 

 

***

 

 

Attente bleue du train cachant

Les heures pleines de l’écharpe

Vieille la brune en souriant

Et tous ses pleurs qui m’échappent

 

 

Sous la guitare de ses doigts

Frôlé par son jardin secret

Je songe à mon prochain trépas

Enserrant mon sexe dressé

 

 

Assis sur la banquette sale

D’un RER bien rénové

De ma mémoire sentimentale

Je plante un nouveau projet

 

 

 

NASHTIR TOGITICHI

 

 

 

 

La cinquantaine, psychologue clinicien, travaille dans différentes institutions. Ecrit de la poésie pour vivre, comme, par exemple, d’autres peuvent pratiquer la méditation. A lu Michaux, les surréalistes, des poètes plus anciens aussi.

Publications sur le net : http://www.le-capital-des-mots.fr/

http://www.francopolis.net/rubriques/coupdecoeur-textedecembre2012.html

http://www.paperblog.fr/4460482/le-capital-des-mots-nashtir-togitichi/

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents