Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- MARIE-CLAIRE BANCQUART

Publié par ERIC DUBOIS sur 1 Janvier 2012, 15:23pm

Catégories : #poèmes

Bestiaire

 

Incertaine, la vie d’une bête chez les hommes .

 

Jetée dans les paroles , les actes d’étrangers,

entre brusqueries et câlins

elle vit

 

chaque jour

 

une immigration tremblante

 

 

nous la ressentirions comme la nôtre

 

si nous osions nous mettre à notre place

 

seigneurs d’ incertitudes, virtuoses du tremblement. . .

 

 

 

X

 

On voudrait annuler l’existence

 

mais un morceau de brume resterait en place

un vertige se proclamerait vent d’automne

et le chat filerait

se défiant

du pourchas de souris absentes

 

 

A force de travailler l’impossible, on y trouve pour finir un peu d’herbe , quelques pierres,

 

de quoi loger avec le chat, qui n’en demandait même pas tant.

 

X

Chaque chose selon

son irruption dans une forme de la vie

 

Chaque vie selon

des rôles façonnés

lentement

 

rituels de l’espèce.

 

et si je rêve d’un ailleurs, la chatte

m’offre sous les caresses un infini voyage

étalement de courtisane

très innocent, ventre à l’envers, pattes de ci de là

 

de l’autre côté de la vitre, un bourdon

plonge dans une primevère, se pâme

de toutes ses antennes,

les enduit de pollen et s’envole

noir et luisant comme la chatte.

 

Leur vie, je ne la pénètre pas, mais je partage avec eux une place sur la terre, un instant très bref dans les millénaires .

Ils sont.

Ils reçoivent le monde ,ils tiennent les promesses de leur existence.

 

Si je pouvais en dire autant de moi !

 

 

 

MARIE-CLAIRE BANCQUART

 

 

****

 

 

 

Marie-Claire Bancquart

 

Vit à Paris. Professeur émérite à la Sorbonne, auteur d’ essais critiques. Une vingtaine de recueils de poèmes . Les plus récents :Avec la mort, quartier d’orange entre les dents, Obsidiane, 2007 ; Terre Énergumène, Le Castor Astral, 2009 ; Explorer l’incertain, L’Amourier,2010. Une anthologie: Rituel d'emportement,le Temps qu’il fait/Obsidiane, 2002 . Sur sa poésie ,de nombreux articles et numéros spéciaux de revue ; un livre de Peter Broome, In the Flesch of the Text, The Poetry of Marie-Claire Bancquart, Rodopi,2008 ; un colloque à Cerisy-la-Salle, 3- 10 septembre 2011, à  paraître chez Peter Lang en 2012.

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents