Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARIE-CLAIRE BANCQUART

Publié par ERIC DUBOIS sur 6 Avril 2013, 10:00am

Catégories : #poèmes

  1

 

Doute

sur notre présence à la terre.

 

les autres

tous les  autres  vivants, singes ou bactéries,

se laissent vivre .

 

 

Bien au-delà de notre existence ,

nous autres, nous travaillons durement sur l’avenir des planètes

 

 

nous quêtons aussi  sur le temps écoulé

nous allons vers

les souvenirs de pays jadis  vénérés,

la proportion d’un temple,

 vers un dieu, ou des dieux.

 

Habitons-nous vraiment la vie ? et si notre passion, notre malaise

nous estampillaient 

animaux pervertis

nuls pour le  monde ?

 

 

 

 

 

 2

 


 Statues antiques remontées de l’eau

toutes brisées

mais constellées de carapaces, de coquilles

 

guerrières contre le temps

tout approchées de la nuit vivante  des fonds

 

statues

nous épongeons votre visage

comme

celui d'une aïeule indatable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jérusalem, pures lumières

sur les collines sèches.

 

En face

 deux silences opposés

 

sur l’esplanade

 s’élance

la sainte mosquée

 

en bas, le Mur que tâtonnent

suppliants

sans voix audible

de pieux lamenteurs de l’exil passé.

 

Silences ennemis

commune Bible

 

une belle ,  luisante corneille

vole et revole

de la place du Mur  à la mosquée.

 

on imagine le  manteau de ses plumes

qui abriterait tendrement  ces vies réconciliées.

 

 

 

MARIE-CLAIRE BANCQUART

 

 


Marie-Claire Bancquart

 

Vit à Paris. Professeur émérite à la Sorbonne, auteur d’ essais critiques. Une vingtaine de recueils de poèmes . Les plus récents :Avec la mort, quartier d’orange entre les dents, Obsidiane, 2007 ; Terre Énergumène, Le Castor Astral, 2009 ; Explorer l’incertain, L’Amourier,2010; Violente vie, Le Castor Astral, 2012. Une anthologie: Rituel d'emportement,le Temps qu’il fait/Obsidiane, 2002 . Sur sa poésie ,de nombreux articles et numéros spéciaux de revue ; un livre de Peter Broome, In the Flesch of the Text, The Poetry of Marie-Claire Bancquart, Rodopi,2008 ; un colloque à Cerisy-la-Salle, 3- 10 septembre 2011,  paru chez Peter Lang en 2013 : http://www.ccic-cerisy.asso.fr/bancquartTM13.html )


Plus d'infos sur : 

 

http://mapage.noos.fr/marieclairebancquart/

 

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?url=poetheque/poetes_fiche.php&cle=184

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents