Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARGUERITE ETIENNE

Publié par ERIC DUBOIS sur 18 Décembre 2012, 12:59pm

Catégories : #poèmes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon âme est immobile

 

c’est une chaîne rouillée

                        posée là

 

celle du chien parti 

que jamais personne

             n’avait aimé

 

 

 

 

 

1991

 

 

 

***

 

 

                              Nel tuo sonno

 

Mamma , mi uccidi

nel tuo sonno

che sembra

tanto vicino

 

alla morte

 

che sarà anche

la mia.

 

Perché dormi tanto ?

 

Per insegnarmi

il vivere senza di te ?

 

E’ il tuo modo

lo so

di non soffrire

del non vivere

chè non sai più

vivere

 

Perché non fai uno sforzo

un piccolo sforzo

quando ti bacio la mano

e ti dico

« è mezzogiorno  »

 

Continui a dormire.

 

Mamma , svegliati !

Svegliati !

Ché soffro

Come una bestia !

Fuori, c’è sole, sai.

Perché non ti svegli?

Perché non ti svegli?

 

 

 

 

 

 

 

 

11 novembre 2012

 

 

***

 

 

 

S’ouvre la nuit la profondeur

d’une forêt

dans une pénombre furtive

 

au cri d’un oiseau sans pudeur

 

 

l’oiseau de la nuit

il suo « pianto di morte » (1)

apportera à son sommeil

 

comme un soleil

 

 

le vent s’est assoupi

le feuillage endormi

seuls ses pas dans la nuit

donnent quelques frissons

aux buissons

 

son horizon

 

s’ouvre

à

cette luminescence intérieure

se laisse engloutir

dans ce clatir

du chant

de l’oiseau de la nuit.

 

 

2011

 

 

 

1 : Tiré du poème de Giovanni Pascoli , L’Assiuolo.

 

 

 

marguerite-etienne.jpg

 

© Marguerite Etienne 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARGUERITE ETIENNE

 

 

 

Elle se présente :

 

J’écris des poèmes depuis quarante huit ans , beaucoup ont fini au panier, d’autres sont éparpillés , en vrac, dans un tas de feuilles , comme à l’automne, d’autres ont été imprimés , à compte d’auteur , chez la maison d’édition Domens à Pézenas, dans deux recueils :

Les statuettes d’argile ou La pyramide musicale 120 p. éd .2011

Regards et autres 132 p. éd.2009

Est-ce que d’autres le seront ? Peut-être cela dépendra-t-il de toi, lecteur de ces quelques poèmes inédits que tu trouveras sur ce site.

Il y en a un en italien. Eh oui. J’ai été professeur dans un lycée où j’ai enseigné cette langue pendant des années : je suis né en 1946. Comme le temps passe…

Ma biobliographie est mince, mais dense. Mes poèmes te le diront.

Je peins aussi , et tu verras une aquarelle qui illustre un de mes poèmes .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents