Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis le zélé Christophe colombe qui a découvert l’Amérique, Car comme lui j’ai découvert les rivages frais que pieds n’ont foulés, la terre nouvelle et vierge des cow-boys, les apaches, les cactus, le sable chaud et les fleurs qui abondent sur ton hospitalier corps. Mieux que le vieux Magellan j’ai fait le tour de tes yeux, ton corps et ta morale et j’ai jeté mon ancre toute neuve, pucelle, dans ton cœur si candide comme sur une île où planerait un soleil paresseux et avare de ses rayons ; où l’horizon se confondrait avec le bleu infini.
Sur cette île, il n’existerait pas de gibiers il n’y aurait que des cocotiers et de l’eau salée. J’y vivrai au jour le jour s’il le faut de cocos, d’eau et je regarderai, ma pipe fumante aux lèvres, pourrir THE STREAMBOAT sur le rivage.

 

 

***

 



Timis

Un crépuscule d’espoir après la pluie, un ciel orange de bonheur, voûte céleste d’amour, vol uniforme et angélique des ailés, heureux, au dessus de moi.
Les hautes herbes vertes, frissonnantes d’extase du zéphyr beau et arrogant ; rendez-vous des amants du ciel au soleil couchant. Les odeurs du sable argileux,de la bouse mouillée, de l’humus, du kaolin pénètrent mes narines, la mer brille dans un soufflement doux, éternue bruyamment, une brise glacée, puis… dort profondément. Le crépuscule, brusquement, s’empourpre ; les nuages errent, me sourient, mon cœur continue à battre timidement mais quand même : je suis toujours vivant… émerveillé un horizon naturel, magique, sans effets spéciaux, sans ajouts.
Le soleil vêtu de mousseline orange, au loin, s’affaire en silence. Il commence à plier ses bagages jusqu’à demain ; un groupe de colombes sûrement à sa suite – l’escorte jusque là-bas où s’arrête ma vue,jusque là-bas où s’attardent mes yeux…L’Afrique est donc si belle au crépuscule ? C’est bien la première fois que je le remarque… Car… Un peu comme toi je n’ avais jamais prêté attention à sa beauté.

 

 

 

LAITY NDIAYE

 

 

 

Il se présente :

 

Laïty NDIAYE est un écrivain Sénégalais né en 1989 à Agboville dans la région de l’Agnéby dans le sud de la Côte d’ivoire.
Il est l’auteur du recueil de poèmes « Textes Vespéraux » paru en France aux éditions Edilivre en 2012.
Dans la foulée, l’année suivante il a publié « L’Apocalypse » avec la même maison d’édition en 2013.

 

 

Plus d'infos sur : http://www.edilivre.com/auteurs/laity-ndiaye-5462.html

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0