Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- JACQUES DÉCRÉAU

Publié par ERIC DUBOIS sur 13 Novembre 2011, 12:11pm

Catégories : #poèmes

Par ta grâce

le monde

se donne des airs

de nouveau-né

 

Les arbres fruitiers

font les cent pas

impatients de voir

leurs bourgeons éclore

 

A ta voix

les collines s’éveillent

bondissant de joie

comme des gazelles

amoureuses

 

Et mes rivages

ruissellent de tendresse

sous la rosée

de tes embruns

 

***

 

La prochaine fois

que je viendrai au monde

Plutôt que d’écouter

les donneurs de leçon

A l’appel du chant des Sirènes

j’irai mêlant ma voix

à celle des Muses

 

Baladin en exil

sur les chemins du rêve

L’âme cigale

et le cœur troubadour

Je cueillerai dans le ciel

une gerbe d’étoiles

pour en fleurir vos vergers

 

Et vos visages étonnés

par tant de merveilles

viendront composer

tour à tour

une ribambelle de poèmes

au jardin de ma mémoire

 

 

***

 

NOSTALGIE

 

A u long des jours

et des nuits

tu tisses à rebours

les secrètes marées

de mon amertume

 

Eloignée de tes vagues

mon âme s’enlise

d’une blessure inlassable

 

Les murmures du vent

ne m’apportent plus

l’écho de ta voix

 

Loin de tes bras

je m’effiloche

amarré solitaire

au ponton de mes nuits

 

Tandis que mon cœur mendie

le reflet mauve de tes yeux

qui s’estompe lentement

dans la lande déserte

de mes rêves

 

***

 

L’OR DU TEMPS

 

« A quoi ça rime des yeux clairs

si personne ne les regarde » *

 

A quoi ça sert d’avoir du cœur

lorsqu’on ne trouve pas preneur

 

Pourquoi rêver d’un grand amour

s’il ne s’en suit que de petits cauchemars

 

A quoi ça sert tant de serments

si l’on oublie de les tenir

 

A quoi bon toutes ces belles paroles

si le monde est sourd

 

Que deviendra la beauté du monde

à force de l’enlaidir

 

A quoi rime un beau poème

s’il reste sans lecteur

 

A quoi sert la poésie

si personne ne lui donne vie

 

A quoi bon « chercher l’or du temps » **

si tout devient désert de sable

 

 

JACQUES DÉCRÉAU

 

 


 

 

 

* Fred Vargas

 

** André Breton

 

 

 

JACQUES DÉCRÉAU.

 

Ancien enseignant en Hôpital de Jour. Membre de l'association La cité des poètes et du Club poésie de Champigny sur Marne.

 

 

Participations à des anthologies ou recueils collectifs :

 

Le Chant des Villes, Editions Dianoïa, 2006

 

Plus d'infos sur : http://www.lacitedespoetes.free.fr/jdecreau.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents