Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ISABELLE GROSSE

Publié par ERIC DUBOIS sur 30 Janvier 2013, 21:21pm

Catégories : #poèmes

 

 

 

 

 

 
ce qui me fait vaciller
   
le truand truande
le tueur trucide
et le menteur ? et le tricheur ?
   
prise au propre piège
petite proie
pourtant        aucun tressaillement
   
charivari
   
l'abus d'alcool est dangereux pour la santé
de qui ?
   
le creux de l'oreille n'a rien perdu
monstrueux de plus en plus fort
à nouveau bouleversante voix livrée avec
évidence
mûrissement chaque jour à l'intérieur
traverser pour deviner
tissage quotidien
travaillée cloîtrée dedans
   
je jurerais    tu jugerais
   
promesses : paroles de singe pas tenues
   
libellule papillon hirondelle
merle moqueur glaive et
bouclier calme ta colère
il suffit que je ferme les yeux pour
   
grenade : faire exploser sa joie et envisager de ne plus jamais se calmer    tout     
dégobiller
 
*
   
rien sinon le torrent la pluie les larmes
le témoignage d'un brin d'herbe
   
fable hérésie mythe histoire faribole
   
se retourner être retournée
            retournement
   
dans le cimetière familial au fond du jardin
il y avait Emile qui reposait en paix à coté
de ses parents
il n'y est pas il n'y est plus il a disparu sans
tambour ni cor sans coup de fusil ni coup
de canon sans fleur ni couronne dernières
volontés volatilisées         envolées
   
projeter se projeter être projeté
sur la route nationale un soir contre le pare
brise de sa voiture se retrouver coincé
encastré cage thoracique enfoncée
   
projet project - abjecte projet
raser le cimetière se débarrasser des pierres
belles pierres tombales
bon débarras faire terrain ras plat prêt à
construire prêt à bâtir
   
l'appât du grain    prends en de la gaine
         grandis et laisse en toi
germer l'ivraie
ivresse du mensonge         grande ire
         
*
   
marche ou crève
   
pois poids poison poisson poisseux
détournement de mots d'objets d'avion
d'argent       itinéraire bis
   
supplier supplicier supplanter suppléer
               supplications
   
lever d'yeux sur ciel bleu parsemé de
nuages blancs clochers de l'église st andré
en découpe sur un pur ciel
   
tissage   j'enrage j'engrange et
 j'accumule j'emmagasine j'amoncelle
je m'accroche          au mot
   
s'en mordre les doigts jusqu'au sang
amputée de la mort de sa propre mère  ne
pas avoir été là      l'avoir abandonnée
     
les mots se donnent la main dans une longue et belle farandole et le livre est là
     
je tisse et j'entasse je tresse et je trame tout
contre
     
*
   
prendre la parole prendre la plume voler du
temps emporter les mots dans une tombe
perdre la raison du plus fort
   
petit caillou deviendra blanc
se faire à soi même ce cadeau
   
découpage assemblage montage
   
une bague             une blague
farce de la dindonne ou de l'oiselle
     
s'embraser l'embrasser dans l'embrasure
d'une porte sans s'embarrasser outre
mesure
     
se noyer     dedans





               
ISABELLE GROSSE




             
Isabelle GROSSE
 
née en 1966 vit à Niort
 
a publié « nina » aux éditions un-état-d'esprit et des textes poétiques dans différentes revues (Liqueur 44, Casse~pieds, N4728, Locomotif, Nouveaux Délits, Comme en poésie, Verso, Décharge, Traction Brabant, l'Autobus ...) et sur Internet (Le Capital des Mots, Incertain Regard, Des Rails, Mouvances, Terre à ciel, FPDV ...)
   
http://www.m-e-l.fr/isabelle-grosse,ec,494
                             
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rodrigue Lavallé 31/01/2013 21:25


J'aime énormément cette écriture de fulgurances, d'évidement, d'évidence et d'obscur...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents