Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - GÉRARD LEYZIEUX

Publié par ERIC DUBOIS sur 16 Mars 2013, 18:11pm

Catégories : #poèmes

 



Dans cette langue nouée

Par les années assommée

Je double mon toi

Là où tout dire s’écrit mot

Je se tu/s/e au nous carnassier

Parmi les ils enfilés des on-dit

 

 

***

 

 

Etrange passage

Dépassement du lieu

Etre sans âge au défi du temps

Franges effilées du paysage

Imprime et engrange les ans

Dans la mémoire du regard

 

 

***

 

Ta bouche dans l’image de ma mémoire

Nettoie l’envie du miroir

Un oubli accroché à l’absence

Dans le vide qui nous enceint

Quelques soupirs froids épousent le silence

S’y rire à la couleur de la soirée

Une voile sur tes mains tendues

Noueux espace du vent m’y taire

 

 

 

 

GÉRARD LEYZIEUX

 

 

 



Né en 1953 à Rochefort, Gérard Leyzieux a commencé à écrire à la fin des années 70 et publié quelques textes poétiques et de recherche sémiotique dans les années 80.Après avoir travaillé à l’étranger pendant plus de 20 ans, il enseigne actuellement les lettres en France. Il a publié récemment des textes dans des revues en France, au Canada et en Roumanie ainsi que sur le site www.refletsdutemps.fr

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierrot, vagabond des mots et des routes 16/03/2013 19:14


longue vie à votre revue de poésie


LE CPITAL DES MOTS:))))
 
Dans le cadre
 de mon vagabondage poétique
 et numérique,
 
permettez-moi de vous faire découvrir
 un conteur international du Québec
 Simon Gauthier,
 fascinant poète-passeur
 de la scène
 
peut-être aurez-vous l’occasion
 d’assister à sa prestation
 
PARIS
 
SIMON GAUTHIER
 CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
 SPECTACLE « LE VAGABOND CELESTE »
 
25 MAI 2013,
 21 H À 22H 30
 LE PETIT NEY
 10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE
 
PARIS
 
——-
 
puis-je aussi me permettre de vous partager
 son courriel du 1ER MARS 2013
 
——–


Allo Pierrot, je suis en France.
 Je rentre demain au Québec.
 
Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics. Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!
 
Je voulais te dire que j’ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est passé et a été entendu
 à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
 Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un prisonnier ne s’est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
 gardiens mon dit que c’est la première fois qu’ils voyaient ca!)
 
et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
 Les gens sont restés longtemps
 et plusieurs larmes d’espoir brillaient dans le noir.
 
Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
 Merci!
 Merci!
 ++++
 
Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
 grippe à la gorge.
 De bonnes tisanes et des amis pour guérir
 +
 
+++
 J’espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
 gens et pays oeuvre d’art
 va bien!
 
On se voit sous-peu
 en mars, si la vie le veut!
 pour aller plus loin!
 
Bonne journée
 Simon :+)
 
—–


REPONSE DE PIERROT
 A SIMON GAUTHIER
 CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
 
Cher Simon
 
Je te prédis un succès international
 parce que tu es un poète-passeur:)))
 
Bravo Simon
 longue vie à ta vie d’artiste
 et de conteur international
 
——-


Puis-je conclure avec ce poème chanté par Simon Gauthier à la toute fin de son spectacle LE VAGABOND CELESTE,qui sera présenté à Paris le 25 mai 2013.


DANS LA BEAUTE DU MONDE
 
dans la beauté du monde
 dans la beauté du monde
 je marcherai
 
deux âmes sioux m’inondent
 deux âmes sioux m’inondent
 
dans votre beauté du monde
 France et Jean-René
 je marcherai
 
suis devenu
 
un arbre qui marche
 parce qu’il relève ses racines
 
un doux vieillard
 qui le soir délasse ses bottines
 
une belle jeune fille
 qui r’trousse sa jupe
 parce qu’elle dessine
 
le bout d’ses doigts
 dans la rivière
 
dejà fini
 l’été d’hier
 
reste le canot de Jean-René
 les fruits de France et sa bonté
 
sur leur galerie
 de Notre-Dame de Montaubant
 
je me prépare pour l’hiver
 tel un enfant
 
car mes deux ames sioux
 ont fait de moi
 un arbre-fou
 
comme le canot de Jean-René
 sur la rivière Batiscan
 
comme les fruits de sa belle France
 de Notre-Dame de Montauban
 
je traverserai
 l’éternité
 en marchant
 la neige et le vent
 
Pierrot
 vagabond céleste
 
—–
 
http://www.simongauthier.com
 
sur google,
 simon gauthier, conteur du Québec, video vagabond celeste
 
http://www.enracontantpierrot.blogspot.com
 http://www.reveursequitables.com
 
Longue vie à votre ÉQUIPE DE COLLABORATEURS:)))

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents