Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- GABRIEL HENRY

Publié par ERIC DUBOIS sur 1 Décembre 2011, 08:29am

Catégories : #poèmes

Les conquérants

 

 

La peau tendue

Contre la proue

Venin

brûlure fidèle

Le vol jaune des Tropiques

Epouse et lave l’orbe,

Derrière les planches

Et vers l’inouï

 

Fauves des

Jardins suspendus

La corruption est

Jusque dans nos charpentes d’ivoire

 

Ainsi

Toute Odyssée fut laide

Et les îles aigũes

Ne nous attendaient pas

 

 

 

 

 

****

 

 

 

 

 

Simple

 

 

Il a

Fui

 

D’Ulysse

Vient le vent

Son chant rougit

Et brûle

déjà

 

Les arcs de triomphe

Sont des ponts

sur la mer

 

Dans la torpeur capiteuse

D’une aube arrêtée

Il fait ce voyage de

L’or froid

Vers la félicité.

Béton doux

Aux Dieux neufs

Et vulgaires,

Ouvre le champ des possibles !

 

 

Fleurissant l’exil

Il dira : 

Le poids des siècles

Ne me manque pas

 

 

 

 

 

****

 

 

A l’absence arraché

 

 

Les pleins et les déliés

De la roche

Où baigne l’

Astre sans conscience

Le souffle court marque

L’échouage

 

J’ai voulu me soustraire

m’étendre

et me perdre

Que le sable immémorial

Qui lave les Empires

Ne glisse pas sur moi

J’ai même fui les

Contrepoints de la faune

Je voulais être

Le souvenir

Et le sang

Ne sécheraient pas

Aux cavatines cruelles

De l’Histoire

 

Mais la chair m’a dit

Qu’on ne s’échappait pas

 

 

 

GABRIEL HENRY

 

Gabriel Henry, né en 1986. Des études de géographie puis d’urbanisme.

L’œil noir et des ailleurs sous le front, il écrit de la poésie. Chose inutile donc très sérieuse.

Pas de publications à ce jour.

Son blog personnel : http://lorageaupoing.blogspot.com/

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents