Entends-tu le soupir de la mer océane
Et la musique
Des grains de sable
Arrachés à la terre

Entends-tu cette lente complainte
Par-delà le long collier des vagues
Aux couleurs d’émeraude
Mais si fraîches

À l’angle de la mer
Et de ce bout de terre
Entre un vent écumeux
Et des lambeaux de brume
Le temps retient parfois
Son souffle

Le temps qui se dévêt peu à peu de ses jours
Ce temps que tu m’avais donné
Ce temps que j’ai perdu

Ce temps échevelé
Dont les heures
Battant au gré des songes
S’accrochent
Au silence

 


***

 

 

 

Avalanche de mots
En des matins si doux
Lorsqu’au bout de la nuit
Le temps s’est accroché
Un instant
Longuement étiré à l’ultime seconde
Juste pour voir
Ton visage endormi

Avalanche de mots
Sur cette page
Déjà foulée
Et que l’écume de tes rêves
A peu à peu blanchie

 

 

 

 

FRANÇOIS CANIHAC

 

 

Il se présente :

 

 

Né en 1959 à Toulouse,je vis depuis longtemps en Gironde et
écris de temps en temps, souvent inspiré par l'océan.

J'ai publié deux petits recueils de poésie : en 1994,
" Craquement " (Editions du Panthéon) ; en 2013,
mais sous le pseudonyme d'Aurèle Alfali,
" Poussière de mots " (Lulu.com).


Site personnel :
http://letempsfragmente.e-monsite.com/
Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :