Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - EVELYNE VIJAYA

Publié par ERIC DUBOIS sur 29 Janvier 2014, 16:09pm

Catégories : #poèmes

 

 

1. Lorsque.

 

Lorsque plus rien n'éveille

Et que l'on dort

Avec des restes de sommeil.

 

Lorsque plus rien ne vit

Et que l'on vacille

Avec des restes d'envie.

 

Lorsque plus rien n'écrit

Et que l'on crie

Avec des restes de voix.

 

Que pouvons nous faire

Dans cette nuit inchangée

Ce chemin de vagues et d'envols

Vers des nuits sans cris.

 

 

 

 

 

 

2. Hors-la-loi.

 

 

 

Tu te glisses dans les longueurs de la nuit

Comme un hors la loi sans bagage

Tu es crime et retenu

Dans ce désert sans paysage

Que crois tu, où vas-tu ?

Dans ce sommeil discontinu

Cette longue absence

Tu continues à te battre

Tu es crime et silence

Tu reviens aux heures creuses

Te débattre

Avec les restes de la nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Tu es devenu poème.

 

Tu es devenu poème

Ton corps est rayé

Par tant d'écritures.

 

Tu es devenu poème

Ton ventre est rimé

Par tant de fissures.

 

Tu portes trop de vers

Dans tes intérieurs

Des mots d'été ou d'hiver

Qui n'ont plus d'extérieur.

 

Tu es devenu poème

Plus personne ne te lit

Tu es en voie d'extinction

Dans les vases de la nuit.

 

Tu vas finir dans les marges

D’un carnet bien refermé

à peine une poussière et le voyage

De la lecture à l'oubli affirmé.

 

Tu es devenu poème

Tu es embrassé et croisé

Par des lignes incertaines

Un chemin mal aimé.

 

Tu es devenu poème

Ton corps est limitrophe

Ton corps est devenu comme

Une dernière strophe. 

 

 

 

 

 

 

 

EVELYNE VIJAYA

 

 

 

 

                Jeune auteur née en 1986, Evelyne Vijaya est passionnée d'écriture et de poésie depuis son enfance. Elle a déjà remporté plusieurs concours de nouvelles, et a publié un recueil de nouvelles aux Editions de l'Harmattan, et un roman. Diplômée d'un Master de Lettres à la Sorbonne, elle écrit sur les thèmes de la mélancolie, de l'écriture, et de la quête de soi.

 

 

  http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=19642

 

 

 

  Son blog : http://www.evelyne-vijaya.blogspot.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clément G. Second 30/01/2014 18:57


Merci pour Tu es devenu poème.Il m'a touché.


Oui, ne jamais cesser de devenir ce que l'on ne sera pleinement jamais. Car le plein c'est mourir. Il faut du vide pour tenir, de l'inachevé. Une légèreté que les épées du temps plutôt déçues
traversent.

Margelle 29/01/2014 18:23


L'essentiel est dit lorsqu'il touche au vide...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents