Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ERIC DUBOIS

Publié par ERIC DUBOIS sur 21 Décembre 2013, 14:42pm

Catégories : #poèmes

 

 

 

Le poème a toujours besoin d'écho. Car les silences retentissent toujours. Je ne sais rien dire que ce qui doit être dit à peu près. Parler est parfois le piège routinier du langage. Parler . 

 

 


Le langage c'est du possible. Le mot ressemble parfois à un aveu indirect. Le poème est saisissement. Il y a une schizophrénie de l'écriture. Une schizophrénie de l'écrivain.

 

 


Il faut témoigner  de l'absolu. Ouvrir des parenthèses. Mon miroir est fragile. Il est toujours sur le qui vive. Le flux cosmique est mon prompteur.



Nous éclairons les possibles. Le texte est disparition. Le poème est subdivisions. Je ne peux me résoudre à la défaite. Vous tournez autour de moi comme des planètes autour d'une étoile.

 

 

 

 

 

ERIC DUBOIS

 

 


 

Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages de poésie dont entre autres « L’âme du peintre » ( publié en 2004) , « Allée de la voûte »(2008), « Les mains de la lune » »(2009), « Ce que dit un naufrage »(2012) aux éditions Encres Vives, « Estuaires »(2006) aux éditions Hélices ( réédité aux éditions Encres Vives en 2009), « C'est encore l'hiver »(2009) , « Radiographie » , « Mais qui lira le dernier poème ? » (2011) chez Publie.net , Mais qui lira le dernier poème ? » (2012) chez Publie.papier  , « Entre gouffre et lumière » (2010) chez L'Harmattan ,« Le canal », « Récurrences » (2004) , « Acrylic blues »(2002) aux éditions Le Manuscrit. Participation à de nombreuses revues. Textes inédits dans les anthologies Et si le rouge n 'existait pas ( Editions Le Temps des Cerises, 2010) et Nous, la multitude( Editions Le Temps des Cerises, 2011), Pour Haĩti( Editions Desnel, 2010) , Poètes pour Haĩti(L'Harmattan, 2011), Les 807, saison 2( Publie.net, 2012), Dans le ventre des femmes( Bsc Publishing, 2012) ... Responsable de la revue de poésie en ligne « Le Capital des Mots ». Blogueur : « Les tribulations d'Eric Dubois ».

 

 

Dernières parution à ce jour : "Assembler les rives" 419 ème Encres Vives, Juin 2013.

A commander chez Michel Cosem, Encres Vives, 2 allée des Allobroges, 31770 Colomiers . Mail : michelcosem [at] wanadoo.fr . Prix du  volume : 6.10 € ( franco de port)

 

 

Mais qui lira le dernier poème?  Editions Publie Papier.

Septembre 2012.

 

 

 

  

 

 http://ericdubois.net  

 

 

   

 

  http://ericdubois.info 

 


 

   http://le-capital-des-mots.fr  


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre Scanzano 22/12/2013 10:43


Bonjour, je voudrais rebondir à ce que vous venez d'écrire à propos du ; poème, du langage, et de la poésie tout court. Il y a deux ans j'écrivais ceci : Je ne puis me résoudre à l'idée que
la fonction d'écrire est principalement celle de transmettre un savoir universel, définitif. Je crois que l'écrivain s'attèle à une forme de démolition. Pour que ceux qui le liront puissent
reconstruire quelque chose de nouveau ; écrire peut affaiblir celui qui s'y emploie. Et lire, reconstruit celui qui cherche par la lecture, à se renseigner et qui veut s'ouvrir davantage. Mais ce
n'est pas tout, il nous reste à déchiffrer pour quelle raison, sommes-nous en quelque sorte, initiés à l'écriture, à cette idée de s'immoler alors que rien, mais rien, ne nous impose à le
faire...


Ce ne sont que quelques idées à l'état brut. Mes idées d'un moment spécial, unique, et peut-être impartial ! Mais, c'est ainsi que le poète avance dans sa quête de l'absolu, en somme, de sa
finitude...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents