Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS- ERIC DUBOIS

Publié par ERIC DUBOIS sur 2 Septembre 2012, 17:31pm

Catégories : #poèmes

 

Les mots sont les mains

de l'autre

 

Ses cicatrices

 

 

Ils consolident le temps

essaient

 

Chaque vocable suspendu

aux lèvres du silence

 


Quand prendre forme

et décliner le prolonge

 

 

Saura peut-être

mettre en hauteur

 

Le signe

 

 

***

 

 

La robe claire

résonne de son chant

de pluie

 

Dans le soleil partagé

du jour

 

A midi

 

Les sensations se croisent

s'altèrent se multiplient

se scindent

 

Les émotions

 


On habite parfois un soi

tiraillé fragile

 

C'est une maladie dont on veut taire

le nom

 

On est parfois si loin

 

Les autres sont si proches

envahissants

 

Attention aux voix 

qu'on croit entendre

 

Attention aux idées

sournoises

 

Attention à soi

comme à un autre

fragile

 

***

 

 

Il y a dans l'introspection

l'oeil du désordre

 

 

L'oeil des dérives

 

Des continents qui se séparent

des abîmes qui se touchent

 

 

Le regard aimanté par le sentiment

de la fin proche

 

Une sorte de mort

 

Mais aussi un rebond

la vie qui reprend ses droits

de constructeur

 

 

Il y a dans l'analyse

des trous des pleins et un peu d'écume

 

La marge

 

Des bordures lumineuses

 

Et ce quelque chose

qui ne s'invente pas

 

Mais se contient s'isole

 

Le sourire amer du quotidien

aux dents pugnaces

 

Le rien dans le tout

dans sa puissance démiurgique

 

Un dieu qui revient de loin

 

 

***

 

Chaque pas est une respiration

un souffle

 

Chaque respiration est un pas

 

Les pas traversent des océans

de mots

 

Le soleil est un langage

la pluie aussi

 

 

Le vent est une langue

 

 

Tout parle se meut

explique

 

 

Chaque mouvement

communique

 

 

La pierre vous embrasse

 

L'eau dialogue

 

 

 

 

***

 

La langue se délie

et tourne sur elle-même

 

Aplanit

 

Les mots fusent

précipités

 

 

A la recherche du sens

 

 

La langue se disloque

 

Creuse

 

 

Le langage s'évide ou se comble

perd de son autonomie


 

Parle tout seul

 

 

La langue se fragmente

 

 

 

Les mots se détachent

électrons libres

 

 

Nous sommes toujours

à la recherche du sens

 

 

 

ERIC DUBOIS

 

 

Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages de poésie dont entre autres « L’âme du peintre » ( publié en 2004) , « Allée de la voûte »(2008), « Les mains de la lune » »(2009), « Ce que dit un naufrage »(2012) aux éditions Encres Vives, « Estuaires »(2006) aux éditions Hélices ( réédité aux éditions Encres Vives en 2009), « C'est encore l'hiver »(2009) , « Radiographie » , « Mais qui lira le dernier poème ? » (2011) chez Publie.net , « Entre gouffre et lumière » (2010) chez L'Harmattan ,« Le canal », « Récurrences » (2004) , « Acrylic blues »(2002) aux éditions Le Manuscrit. Participation à de nombreuses revues. Textes inédits dans les anthologies Et si le rouge n 'existait pas ( Editions Le Temps des Cerises, 2010) et Nous, la multitude( Editions Le Temps des Cerises, 2011), Pour Haĩti( Editions Desnel, 2010) , Poètes pour Haĩti(L'Harmattan, 2011), Les 807, saison 2( Publie.net, 2012), Dans le ventre des femmes( Bsc Publishing, 2012) ... Responsable de la revue de poésie en ligne « Le Capital des Mots ». Blogueur : « Les tribulations d'Eric Dubois ».

 

 

http://ericdubois.net

http://ericdubois.info

http://le-capital-des-mots.fr

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents