Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°18- Juin 2009- Athanase Vantchev de Thracy-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 30 Avril 2009, 23:03pm

Catégories : #poèmes

 

 

LE BALAYEUR DE LA RUE MONTEVIDEO A PARIS

 

« Vous me demandez à moi le pèlerin

Quelques rimes pour vous »

 

            Leonardo Sinisgalli,

            Une rue d’Udine

 

Le matin de mai penche son visage de saphir

Sur la ville. Un vent aussi léger qu’une main pleine d’amour

Se promène presque nu dans les rues.

Une odeur de sommeil se répand des fenêtres ouvertes.

Et voici, l’Ange du rêve qui accompagne,

Invisible, le vieux balayeur de la rue de Montevideo !

 

Le vieux balayeur !...

Il va, il avance dans la demi-obscurité,

Courbé sur un long balai vert comme le printemps,

Berçant, dans sa tête blanche,  sur ses boucles de neige

D’un enfant vieilli, au rythme régulier de ses mouvements,

Des rêves éblouissants de beauté :

 

Et son cœur se met à battre, à vibrer, à chanter,

A son doux toucher le trottoir se change en une

Prairie aux fleurs innombrables,

Le caniveau devient un ruisseau cristallin

Qui dévale, sautillant, joyeux, les pentes émeraude

D’une montagne qu’il semble connaître.

 

Pris de vertige, il s’arrête un bref instant,

Lève la tête vers le ciel

Pour entendre le poème éternel

De l’eau claire, de l’onde vierge

Comme sa lointaine enfance !

Puis il ouvre brusquement les yeux

Pour ne pas s’évanouir dans les flots limpides

De cette sublime vision !

 

          Antibes, ce dimanche 29 juin, Anno Domini MMVIII

 

 

ATHANASE VANTCHEV DE THRACY

 

Athanase Vantchev de Thracy est sans doute l’un des grands poètes contemporains français. Né le 3 janvier 1940 à Haskovo en Bulgarie, cet homme d’immense culture, parlant plusieurs langues, poursuit, pendant plus de dix-sept ans, des études supérieures dans les universités les plus prestigieuses d’Europe où il fait la connaissance approfondie de la poésie mondiale.  

 

Athanase a écrit 29 recueils de poésies (en vers classiques et en vers libres) couvrant presque tous les spectres de la prosodie : épopées, odes, sonnets, bucoliques, idylles, pastorales, motets, ballades, élégies, rondeaux, épodes, satires, hymnes, thrènes, lais, épigrammes, épitaphes, virelais, etc.

 Il publie une série de monographies et une thèse de doctorat sur « La symbolique de la lumière dans la poésie de Paul Verlaine ».  Il rédige, en bulgare, une études sur le grand seigneur épicurien Pétrone « Petronius Arbiter elegantiarum », et une maîtrise, en langue russe, intitulée « Poétique et métaphysique dans l’œuvre de Dostoïevski ».

 

 

Grand connaisseur de l’Antiquité, Athanase consacre de nombreux articles à la poésie grecque et latine. Lors de son séjour de deux ans en Tunisie, il publie successivement trois ouvrages sur les deux cités puniques tunisiennes : « Monastir-Ruspina – la face de la clarté », « El-Djem-Thysdrus – la fiancée de l’azur », « Les mosaïques thysdriennes ». Pendant ses séjours en Syrie, en Turquie, au Liban, en Arabie Saoudite, en Jordanie, en Irak, en Egypte, au Maroc, en Mauritanie, il fait la connaissance émerveillée de l’islam, et passe de longues années à étudier l’histoire sacrée de l’Orient. De cette période date sa remarquable adaptation en français de l’ouvrage historique de Moustapha Tlass « Zénobie, reine de Palmyre ».

 

Il consacre entièrement les deux années passées en Russie (1993-1994) à l’étude de la poésie russe. Traducteur d’une pléiade de poètes, Athanase est lauréat de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux.

 

 

Marc-Maurice Galan de Galerneau

 

 

 

 

****

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents