Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°17- Mai 2009- Françoise Geier -

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 31 Mars 2009, 23:03pm

Catégories : #poèmes

 

***



à Jean Tardieu



LES (3) COUPS



elle arriva

elle ne savait où

pour faire

elle ne savait quoi

devant qui

elle ne savait qui


qui que quoi où donc

se dit-elle donc

Bon

allons y quand même


Allons y où

allons y là

allons y quand

allons y quand même


Ell se se retrouva

face au public

lequel


tous publics confondus

se souviendra-t-elle

plus tard

bien plus tard


VENI VIDI VICI


© F.Geier/25.01.09


****


  • ENTRE LES ARBRES -


Le Grand Méchant Loup

roule dans les allées de la forêt


Le Grand Méchant Loup

sur son vélo est perché


Mignonne Mignonne

tu ne m’échapperas pas cette fois

Vois mes bijoux de famille


Ah

hurla Mignonne pétrifiée


Remballant sa marchandise

Il s’évanouit dans la forêt



©Françoise GEIER/janv.09-



****


Quel Paradis ma Soeur


Ne parlons pas de Mort

parlons d’abattage


tout ce qui bouge

est bon à abattre


c’est bête comme chou

me direz-vous


le monde est devenu fou


folie meurtrière bis raepetita


les enfants hurlent

p i t i é

pitié pas sur nous

pas sur mon père pas sur ma mère

pas sur ma maison

pas sur mes frères pas sur mes sœurs

pas sur ma terre pas sur ma mer

mes fleuves mes rivières mes ruisseaux

pitié pour nos animaux

p i t i é


tatatatatatatata


les marchands d’armes de tous poils

marchent au pas en cadences accélérées

en avant tic tac et en avant tac tic

en avant boum boum crac crac


en avant la radio-bourse s’affole

et la télé-bourse se pâme


en avant camarades chair à fusil

marchez courez sautez roulez volez

en avant


écrabouillez

en avant


écrabouillez l’autre

frères humains camarades

écrabouillez

vite écrabouillez


le Paradis ma sœur

le Paradis

au plus offrant


Quel Paradis ma Sœur


Quel Paradis




(© - f.geier - juil 06

place d’Italie - Paris 13)




FRANCOISE GEIER




Poète, nouvelliste, photographe

Originaire du Sud-Ouest. Vit en partie à Paris.

« elle écrit - elle publie - elle n’en vit pas - enfin, pas encore -.

Il lui arrive toutefois d’être rémunérée, parfois, pour ses prestations ou ses publications,

notamment à l’étranger. »



****


























































Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents