Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°10- Septembre/Octobre 2008- Christian Nabais-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 3 Septembre 2008, 23:03pm

Catégories : #poèmes

**

 

     LES ENFANTS

 

 

La table est dressée

Le suif s’amenuise

Les yeux des ancêtres

Luisent dans la lueur balbutiante

Le garçon au teint bleu

Et sa soeur aux cheveux filasses

Dînent en silence

Tandis que le ver gras et luisant

Ondule sous la nappe

 

On a crevé les yeux des poupées

Les oursons dansent dans la cheminée

 

**

 

DESCENTE

 

 

Mon ami, je me noie.

 

Ici-bas, la mer n’est pas bleue

D’heure en heure, je descends dans les profondeurs

Le sel a rongé mes ongles et mes cheveux

Tout ce que j’ai bu m’a rongé de l’intérieur.

 

Cet étrange voyage rythmé par mon cœur

Se limite à ce simple aveu.

 

De là-haut, tu ne peux plus m’entendre

Et mes yeux morts ne peuvent plus te voir.

 

**

LE MOT

 

Les enfants sont devenus vieux

Les vieillards aux yeux injectés de sang

Hurlent un mot dont ils ne connaissent plus le sens

Les origines ont été oubliées

Les berceaux ont pourri

Mais les chariots ne cesseront pas de rouler.

 

La rage et les rênes ont creusé les paumes,

L’absence de couleurs s’est superposée aux rêves

les pleurs devenus l’apanage d’une race disparue

les disparus relayés

Mais le mot est répété sans cesse

Et les chariots continuent de rouler.

 

En sentant approcher les roues du tonnerre

les chiens se taisent et baissent la queue

En voyant la formidable poussière qu’elles soulèvent

Des oiseaux migrateurs à bout de forces

Trouvent la force de continuer

Car ces chariots n’ont pas fini de rouler.

 

 

**

 

ORDURES

 

Il me parle de l'oiseau qui est venu ce matin sur sa fenêtre,

Tandis que nous regardons l'homme qui ajuste sa perruque blonde

Encadré par la fenêtre illuminée de l'appartement d'en face.

Lui, qui se dit vieux, il me parle de la mort et des signes de la vie

Comme si la vie n'était qu'un moineau curieux ou fatigué.

 

Lui, l'ignorant, le lâche qui a vécu sa vie si longtemps,

Il me parle des morts qu'il a connues,

Comme s'il les avait souffertes, comme s'il les faisait siennes.

Il en parle comme s'il suffisait d'un oiseau pour en occulter une,

La seule qu'il regrette.

 

Il en parle car c'est un tueur aux mains blanches

Et il sait à son âge que sur ses frêles épaules, un oiseau ne pèse rien

Et qu'il peut continuer à sourire

En regardant l'homme qui ajuste sa perruque blonde

Dans l'appartement d'en face.

 

**

 

MARIN DE MISERICORDE

 

 

Tu peux regarder, parler de l’oeil qui regarde

Regarder celui qui sombre

Le spécialiste du bonheur

Le roi des sentiments

Le marin aux jambes molles qui danse une douce danse

Rythmée par chacune de ses gorgées

 

Sillon de feu qui déchire le gosier

Douce transe

Regarde-le,

Parle-lui et plains-toi :

Il réponds à ta question d’hier.

Il s’est accroché à tes paroles d’aujourd’hui,

Mais les a abandonnées,

Obligé de lâcher le train

Que tu lui demandais de prendre.

 

Regarde-le danser à chaque gorgée

Son regard est noyé

Ses jambes ne le portent plus

Il avance comme un théorème erroné

 

Il crèvera de bonheur

Dans le port des marins de miséricorde

 

 

 

 

 

CHRISTIAN NABAIS

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

LITTERATURE

 

Pour les Editions GALLIMARD [1998 – 2006] :

. Traducteur de HARJUNPÄÄ ET LE PRÊTRE DU MAL (Matti Yrjäna Joenssu).

. Traducteur de HARJUNPÄÄ ET LES LOIS DE L’AMOUR (Matti Yrjäna Joenssu)

  (Série Noire – réédité dans la collection Folio Policier).

. Traducteur de HARJUNPÄÄ ET L’HOMME- OISEAU (Matti Yrjäna Joenssu)

  (Série Noire – réédité dans la collection Folio Policier).

 

Pour les Editions DENOËL [2000] :

. Traducteur de BIENVENUE A ROVANIEMI (Jari Tervo) – Prix Rhône-Alpes du livre 2003.

 

Pour GAÏA Editions [2003 - 2004] :

. Traducteur de PONTON A LA DERIVE (Daniel Katz) – (réédité dans la collection Points Seuil).

. Traducteur de REPOSER SOUS LA MER (Riikka Ala-Harja).

 

Pour les Editions ACTES SUD [1993 – 1996] :

. Traducteur de JAMAIS DE LENDEMAIN (Mika Waltari).

. Traducteur de LA VIORNE (Mika Waltari).

. Traducteur de LE RAMEUR (Ilka Pitkänen).

 

Pour I-MOTION [1994] :

. Auteur de la novélisation du jeu ALONE IN THE DARK 3.

 

Pour les Editions SCRIPTORIUM (Italie) [1994] :

. Auteur de LA COMBINAISON VERTE (nouvelle primée par la DRAC et publiée dans le recueil

  RACCONTI ?).

 

 

JEUX  VIDEO

 

Pour LEXIS NUMERIQUE [2003 – 2004] :

. Dialoguiste de BIG BANG BIDULE CHEZ L’ONCLE ERNEST.

. Dialoguiste de LE BIDULO-TRESOR DE L’ONCLE ERNEST.

. Dialoguiste de LA STATUETTE MAUDITE DE L’ONCLE ERNEST.

 

Pour LEXIS NUMERIQUE & DISNEY INTERACTIVE [2003] :

. Dialoguiste & quizman de LE ROI LION : MISSION SPECIALE.

 

Pour UBI SOFT [2001] :

. Scénariste & dialoguiste de LARGO WINCH – ALLER SIMPLE POUR LES BALKANS.

 

Pour INFOGRAMES [1992 – 1996] :

. Coscénariste de ALONE IN THE DARK 3.

. Coscénariste de ALONE IN THE DARK 2 / JACK IS BACK.

. Coscénariste de JACK IN THE DARK.

. Coscénariste, dialoguiste & quizman de ASTERIX – LE DEFI DE CESAR.

. Coscénariste de TIMEGATE – LE SECRET DU TEMPLIER.

. Coscénariste & dialoguiste de PRISONER OF ICE.

 

 

**

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents