Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°10- Septembre/Octobre 2008- France Burghelle Rey-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 3 Septembre 2008, 23:03pm

Catégories : #poèmes

ODYSSEE  EN DOUBLE

 

 

( Sélection de textes)

 

 

 

 

                                                  

                              

 

                                                                                                                                       17 février 2008

 

 

 

 

 

A la lisière de ta vieillesse

tu prends un dernier élan

     

      l'arc de ta chance

dans des ciels-en-couleur

          azur lazuli

   

et ton encre marine qui pleure

     feuillets froissés

sans transmuer ta peur

 

arrache de ta route les bornes

comme de ton cœur l'horreur

 

 

**

 

 

 

                                                                                                                         24 février 2008

 

 

 

 

Ton cheval frémit et se redresse

         - air âcre de l'écurie -

 

Tu galopes sous des ciels aigue-marine

       - s'y mire l'océan –

 

Tu frôles des dunes vierges et nues

 - et la paix te pénètre –

 

Ces pétales de pivoines sous ta fenêtre

 - tu ne t'en souviens plus –

 

 

Ta mémoire est ce sable qui glisse entre les doigts

 

 

**

 

 

 

                                                                                                                         27 février 2008

 

 

 

 

J'ai pris ma vitesse de croisière

mes voyelles noyées dans la baie du poème

 

Je me sèche au vent du silence

mes consonnes collées aux marées de nos mers

 

Tu es mon ami au long cours

ma langue abandonnée aux rosiers de l'hiver

 

Tu es le relais de ma voix

ma voix consolée par le chant des sirènes

 

 

 

**

 

 

 

                                                                                                                                 12 mars 2008

 

 

 

 

                      Chien-loup de ma campagne

 

Il vente si fort

qu'enfin résonne l'orgue des branches

 

Son clavier parlera-t-il ce soir ?

 

S'en aller en pensée vers les plages

rêvant d'un sable qui n'est plus de sel

en levant son regard vers un ciel de métal

 

Il chante si fort

qu'enfin  joue sous mes doigts la harpe

 

Ses cordes vibreront-elles ce soir ?

 

                       Chien-loup de ma campagne

 

 

 

 

**

 

 

 

                                                                                                                            15 mars 2008

 

                                                                                                                             A Marc Alyn

 

 

 

 

Entre-deux-mondes

ton émotion de bronze

 

Le glas pour tes baisers de braise

pour l'ardoise bleue de l'écolier

 

Au creux de tes entrailles

chair écorchée de ton passé

 

On souffre de ne n'être plus des confidents

frisson-encore-au-creux-des-cicatrices

 

Je reste ton témoin et t'offre ces glaïeuls

comme fleurs de la justice.

 

 

 

**

 

 

                                                                                                                                         20 février 2008

 

 

 

 

 

J'avais oublié les offrandes

 

L'île où la barque s'échoua

m'offrit le bois et les feuillages

dont furent tressés

canotiers ombrelles et cabas de vannerie

 

Je voulais rejoindre des oasis

vagabond qui craignais l'ouragan

 

Le désert où la barque s'échoua

m'offrit des vapeurs de silence

 

J'abandonnai mes offrandes à un sable si doux

qu'il semblait poudre d'or

 

 

France BURGHELLE REY

 

 

 

 

Née en 1952, je vis à Fontenay-sous-bois et, certifiée de Lettres Classiques, enseigne à Paris.

Marquée par l'œuvre et la personnalité de Jean Cocteau, j'ai fait ma maîtrise sur le Visible et l'Invisible dans son œuvre. Mon DEA, ensuite, a porté sur la théorie moderne de la création.

Ecrivaine de l'ombre, j'ai souvent repris l'étude et l'écriture mais sans jamais publier. Ainsi de 1997 à 2004  ai-je écrit trois romans et un recueil de nouvelles après avoir laissé en friche un certain nombre de poèmes et de chansons ( paroles et musique ).

La poésie semble bien mon mode privilégié d'expression car j'ai toujours recherché la concision et l'ellipse à la limite du silence.

Elle représente aussi pour moi mise à distance et don à l'autre comme on peut l'entendre dans les titres de mes deux recueils récents: Lyre en double (  80 p. ) et Odyssée en double ( env.    100 p. ) Une trilogie est prévue avec un nouveau recueil en cours.

Je suis, pour finir, membre de l'Association Hélices Poésie fondée en 1994 par Emmanuel Berland.

Textes parus et à paraître dans les Revues Libelle, Le Capital des mots, Comme en poésie, Mouvances.ca, Poèmes épars.

 

 

 

http://helices.fr

 

**

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents