Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°8- Juin 2008- Jean-Jacques Dorio-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 30 Avril 2008, 23:03pm

Catégories : #poèmes

---------------------------------------------------

 

 

LA PORTE DU TEMPS PERDU

 

NOUS AVONS

    TOUS dans un endroit

    Connu de nous seul

      Une porte du temps perdu

   Ne me demandez pas

      sur quoi elle donne

   Chacun doit répondre

     à la place qui est

           -ou qui fut-

                   la sienne

   Mais l’on peut cependant

       jouer la comédie

    Trinquer plus ou moins

             ivre

     En chantant des romances

            oubliées

      Ou des chansons de garde

           négligées

    La vie est un voyage intérieur

    Dont on connaît l’issue

    Si l’on pousse la porte

    Du temps perdu

Yo toqué el portón

       y fue como tocar

           en el portón del tiempo perdido

               Enrique Vila-Matas (El mal de Montano)

    Je frappai au portail

       et ce fut comme frapper

            à la porte du temps perdu

 

AU PRÉSENT DES PAROLES

 

SI JE ME LAISSAIS ALLER

   Je me plaindrais et je crierais

       J’entends et je lis tellement d’hommes et de femmes

   à qui le citoyen a donné des responsabilités politiques

       qui confondent éthique et kitsch moral

  Et tellement d’artistes

         qui se vendent comme des lessives

MAIS SE LAISSER ALLER

       - se lâcher comme ils disent-

    C’est faire comme eux

      Et alimenter Fanatisme et Compagnie

Alors on écrit

    -invisible peut-être-

  mais avec la roche de Sisyphe en poche

       Ça descend et ça remonte

    la pente

           au présent des paroles

où l’on tient aux plus ténues espérances

         et à la manière de les dire

   et de les attester

 

 

JEAN-JACQUES DORIO

 

 

 

Jean Jacques DORIO né le 24 mars 1945

Un blog « poésie mode d’emploi » : un poème quotidien mis en ligne.

http://dorio.blog.lemonde.fr

Ici l'on écrit et l'on se parle, à soi, aux autres, entre les vivants et les morts. On réfléchit aux mots et à leurs résonances. On écrit pour tout dire, pour ne rien dire, pour mieux dire. Cette langue qui jour à jour, pourvu que nous la voulions dynamique, nous révèle à nous-même. Et que tout poème, ici présent, puisse être cette "induction verbale" qui libère chez son lecteur l'aurore de ses paroles.( Avec Bachelard, Rilke et quelques autres.)

 

  • Itinéraires, PJ Oswald, 1975
  • L’An Rage, Encres Vives, 1980
  • La Fenêtre Primitive, Encres Vives, 1997
  • Paradiso Diaspora, Multiples(revue), 1998
  • Présents de Paradis, Encres Vives 2003
  • Ephémère Paradis, Encres Vives 2004
  • Lector in Paraiso, EV 2004
  • Petites feuilles de Paradis (EV 2005)

A paraître « UNE MINUTE D’ÉTERNITÉ » Poèmes de l’Instant

                          Librairie-Galerie Racine

 

 

 ---------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jjdorio 30/03/2012 03:11


Dernier livre publié


JE T'RÊVE


janvier 2012


Rafael de Surtis


http://incoherism.owni.fr/2012/01/30/jean-jacques-dorio/


sur le site de l’auteur 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents