Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°8- Juin 2008- Henri Meschonnic-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 30 Avril 2008, 23:03pm

Catégories : #poèmes

----------------------------------------------------

 

et la terre coule
c’est du sang
tant les paroles
sont mêlées
en elle
depuis
qu’on les passe
pour la vivante
la riante
qui est là toujours en nous
chaque main
je nous regarde
chaque passant
que je marche
puisque le temps
qui nous passe
c’est
le sommeil
veille
pour nous
et les cris font du silence
puisqu’un cri
étouffe un cri
et les paroles
maintenant
sont du sang qui sort des bouches
et quand on veut
parler jour
c’est de la nuit
qui nous parle
et quand on croit qu’on boit mange
c’est de la terre
qu’on recrache
celle qui coule
tout ce sang

----------------------------------------------------

 

 

j’ai tellement regardé regardé
les autres qu’ils sont une part
maintenant de mon regard
ma peau tout entière est regard
mes mains sont des yeux
mes yeux
sont des mains
et je marche visage
de vie en vie
être le monde n’a pas de fin
à mon plaisir
j’avance sans savoir
plus je suis en moi moins je
me fais à l’idée que j’ai de moi
tellement j’entre chez tous
ceux que j’aime
que je suis en chemin d’infini

 

----------------------------------------------------

 

moi la vie
je marche
de soleil en soleil
de chevelure en nuage
un arbre d’odeurs
dans les bras
j’entends toutes les fleurs
je suis dans tout ce qu’on dit dans
tout ce qui n’est pas dit
je déborde des paroles
même quand elles ne veulent rien dire
on ne me vend pas d’histoires
au nom de
et au nom de
ces histoires vivent la mort
tous mes mots
sont pour la vie

Extraits de « Et la vie coule » (Arfuyen, 2006)

HENRI MESCHONNIC

 

Henri Meschonnic, né à Paris en 1932. Poète, essayiste, traducteur de la Bible.

    Pricipaux essais: Critique du rythme, anthropologie historique du langage (Verdier, 1982), Politique du rythme, politique du sujet (Verdier, 1995), Un coup de Bible dans la philosophie (Bayard, 2004), Heidegger ou le national-essentialisme (Laurence Teper, 2007), Ethique et politique du traduire, (Verdier, 2007). 

    Dernière traduction biblique: Et il a appelé, traduction du Lévitique (Desclée de Brouwer, 2005).

    Premier livre de poèmes, Dédicaces proverbes (Gallimard, 1972; prix Max Jacob 1972), treize recueils, dont Voyageurs de la voix (Verdier, 1985; prix Mallarmé 1986; L'Improviste, 2005), Et la terre coule (Arfuyen, 2006; prix Nathan Katz 2006); Grand prix international de poésie Eugène Guillevic de la ville de Saint-Malo, 2007.

 

 

 

 

 

---------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents