Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°7- Mai 2008- Claudine Bertrand -

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 1 Avril 2008, 23:03pm

Catégories : #poèmes

------------------ 
 
 
 
 
LANGUE DE PIÈGES
 
Poèmes
 
 
I
 
Sa main d’abord
celle qui ravive les caresses
celle qui s’agite
une légère pression
ses longs doigts fins
comme du sable doré
suspendus au silence
doigts aux lèvres et aux livres
puis le long des cuisses
langue chaude humide et salée
chemise hors du jean
pied nus
paysage en bordure de la fenêtre
une peau à faire chavirer
je l’ai vu quitter le train
imperturbable.
 
II
 
 
Je l’ai suivi du regard
puis mes pas dans les siens
café noir bien tassé
dans l’intime des vibrations
une voix nocturne
des crocs dans la peau rouge
des marques au cou persistantes
langue chercheuse fouineuse
entre soleil et pluie
entre débordement et retenue
le reverrai-je?
III
 
 
Chaque mot chaque souffle
un effleurement des cuisses
lancinance de poses
il tourne les pages d’un livre
voix-au-dedans de la voix
jets de vie passionnée,
violents, douloureux
des images sensuelles
à l’écran de mes nuits
peau/langue/lèvres
des signes convoqués dans le mystère
doux murmures au creux de l’oreille
une parole presque irréelle
un secret un rituel
des ongles au cou
étouffent tout souvenir
de la peau frôlant le ventre
dans mes mains il pose l’univers.
IV
 
 
Reprise de la scène primitive
désir de décrocher une étoile
à la bordure des lèvres-frissons
à l'entrebâillement de ses cuisses
camoufler son côté femme
à l'ombre des jeunes filles en pleurs
griffures, écorchures sous la peau
enregistrer malgré soi
ces mémoires intimes
l'éclat des yeux qui veillent.
 
V
 
 
Des dessins de son corps
dans l’arc-en-ciel du temps
chair violacée
aux sons d’une musique gitane
seins caressés
doigts de sculpteur
carnet d’adresses volé? Chantage?
du désordre dans la chambre des vertiges
des vêtements au sol
comme sur un champ de bataille
des draps satinés en attente
du cérémonial des corps nus
image hors du monde.
 
VI
 
 
Les plis de son ventre recroquevillé
comme prière immédiate
crient «encore un peu»
elle le quitte la langue figée
derrière une voix suppliante
elle entend celle du père,
du frère, de l’amant
tant de choses à taire
le désir n’est-il qu’une passion orpheline
dans ce pays de sable et d’écume?
 
VII
 
 
Le ciel est nuit
de son corps échoué sur le rivage
l’eau ruisselle
est-ce de lui qu’elle s’ennuie?
le café dans la tasse
elle n’en a pas bu
puis au lendemain
en mémoire de rien,
elle se querelle avec ses poèmes
elle les lit pour s’enivrer
de ses images-poignards en haute-mer
la tête appuyée
sur la vague de ses hanches.
 
VIII
 
 
 
La vie se poursuit sans histoire
tous les deux sur un banc d’école
langues entre-mêlées à lécher
les pourtours de l’univers par petites lampées
spéculer sur le peu de réalité
à l’ombre des fleurs d’oranger et de mimosa
le parti pris des choses fragiles.
 
 
 
 
CLAUDINE BERTRAND 



Claudine Bertrand est née à Montréal. Poète, elle a publié une vingtaine d’ouvrages poétiques et de livres d’artiste au Québec ou à l’étranger, dont L’Amoureuse intérieure (prix de poésie 1998 de la Société des écrivains canadiens), Tomber du jour, Jardin des vertiges, (Hexagone) et Le Corps en tête (L’Atelier des Brisants, 2001), pour lequel elle a remporté le prix international de poésie Tristan-Tzara 2001, décerné à Paris. Lauréate du prix Femme de mérite 1997 et médaillée d’or du Rayonnement culturel, elle est récipiendaire du Prix Saint-Denys Garneau pour L’Énigme du futur (2002), co-produit avec l’artiste Chantal Legendre. Dernières parutions : Pierres sauvages, (Éditions L’Harmattan 2005, France) et Ailleurs en soi (Domens 2006, France). Fondatrice de la revue Arcade, qu’elle dirige depuis 25 ans, elle contribue à faire connaître la poésie québécoise à l’étranger par de nombreuses lectures, conférences, manifestations et ateliers de poésie. Elle crée le site mouvances.ca pour donner la parole aux écrivains. Correspondante à Paris pour le 1er Congrès des poètes du monde en 2007 et en 2008, elle est l’invitée d’honneur à Larochelle pour les célébrations du 400e anniversaire.
 
 
 
------------------ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents