Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°6- Avril 2008- Chantal Carbon-

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 1 Mars 2008, 00:00am

Catégories : #poèmes

------------------   
 
Intrus deux.
Passe le niveau actif
Intrusion deuxième système
Défense immédiate. Intervention.
Zone de protection. Anticorps malhabiles de protège moi évidemment, pas quelqu’un d’autre. C’est un comble ! Absurde de la mort en ordre. Autre. Je me rappelle sans douleur et réordonne le passé. Redonne les ordres. Désordre interne. Liquéfaction. Temps semence et éclosion. Absurde perfection de la mort, ma grand-mère sur son lit d’hôpital est déjà partie.
 
BiZZs
 
15 01 2008
 
------------------ 
 
Aimer la pluie
 
J’ai appris à aimer la pluie et le gris
Ce qui s’en va et ce qui fuit
Ce qui part loin de moi
Les endroits où je n’irai pas
J’ai appris à aimer le temps qui passe
Les passions qui lassent
Ce qui s’éparpille
Les détails qu’on oublie
J’ai appris à aimer la pluie et la douceur
De rester à l’abri
Sans chercher sans savoir et sans regretter
Il est trop tard
Nous perdons toute chose
Luttant pour graver nos empreintes
Ephémères
Mais pourquoi abîmer la pierre ?
J’ai appris à aimer ce qu’on attend
Ce qui est de l’autre côté
Ce qu’on ne voit pas
J’ai appris à attendre
J’ai appris les jours un peu tristes
Où tu ne me fais même plus souffrir
Quand les erreurs deviennent des souvenirs
La poussière recouvre
J’entends un chant lointain
Des portes qui s’ouvrent
Nous partirons bien sûr
A chacun notre époque
Nous nous battrons bien sûr
Pour soigner nos blessures
Nous boirons des coupes rouges
Nous irons puis nous reviendrons
J’ai appris à aimer la pluie
Et tout ce qui devient gris
J’ai appris à aimer la paix
Qu’on appelle après le bruit
Devant ces étendues vides
Fallait il continuer ?
Je sens mon corps qui redoute
L’avenir fatigué
Pourtant je vois, j’entends au-delà
Juste me laisser porter
Dans le ventre du monde
Juste me laisser porter
Tout petit être humain.
                                                                 
 
 
 
 
CHANTAL CARBON
 
Chantal Carbon, artiste peintre, slameuse, trafiquante de bruit, devient une habituée des scènes slam en 2002. Cofondatrice du collectif Slam ô Féminin, en 2003 au Café Culturel à Saint Denis, (http://slamofeminin.free.fr et http://www.myspace.com/slamfminin), elle travaille également depuis 2006 avec Ucoc, slameur performeur. En 2007, ils créent ensemble O-Mind, un duo qui mêle slam et musique électronique. Une expérience live… http://myspace.com/omind
 
 
------------------   
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents