Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°6- Avril 2008- Muriel Carrupt

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 1 Mars 2008, 00:00am

Catégories : #poèmes

------------------   
 
Sur vie
 
Jour 1
 
D'un sourire bleu
Elle balaie les mots de sa bouche
 
De soupir
Il plisse les paupières
 
Voyage
Des routes
Le temps est sans espoir
La mort délivre de tout fard
Livre le présent au passé
 
Dernière fumée bleutée qui s'élève et s'effondre
Dernier tremblement qui s'époumone
Elle part
Au-delà de la raison
Robe s'effiloche
 
 
Il ne viendra plus
Elle s'est enfuie d'elle-même
 
 
 
Jour 2
 
Le temps revient
Salle de réanimation
Des bruits de mâchoire qui claquent
Un éclair blanc transperce le sourire d'entre deux yeux
Des pas frappent de plus en plus fort
Les tempes
Des pas de plus en plus proches
Tornades de mots vulgaires
Dépolis rêches
Débrancher
Crever
Boucher
Creuser
Rescapée elle se nomme
Non
Elle est vitre
Non
Mort il est
Non
Reposez vous
Reposée je suis
Je suis reposée là
Las
Lasse
 
 
Publié dans la revue Verso – N° 129
 
Jour 3
 
Elle ne répond plus
Délaissée par les mots
 
Elle reste simplement en elle
Entièrement libre dans cette brûlure
Qui la noie
Qui la broie
Elle est là
 
Avec elle
L'autre
Sourire creuse ses rides
Nicher au fond du puits
Au sein du vide
Elle attend
Confiante
 
Publié dans la revue Verso – N° 129
Jour 4
 
Il la prend doucement
Baise délicatement le trou creusé
L'ombre de la fente de sa bouche
La recouvre
L'emporte
La ramène à sa nuit
 
 
Publié dans la revue Verso – N° 129   
 
Jour 5
 
Elle ne peut pas se lever
Tas de douleurs
Ou s'étend sa demi-liberté
Comme chaque matin
Écorchée
À vif
Immobile
Sourire au poing
Vaillante
Elle lui parle
Lui
Parle
Elle écoute
 
 
Jour 6
 
Elle refuse de poser son regard au-dehors
Il la berce
Elle vomit dans l'ignorance des autres
Leur absence de regard
Elle hurle en silence
L'oiseau guette
 
 
 
Jour 7
 
La faille transparaît
Les larmes s'écoulent
Les autres cherchent l'image
Désarroi
Elle erre à sa recherche
Elle jette sa quête
Paralysée
Elle attend
En reine
 
 
 
Jour 8
 
Elle s'est levée
Elle a pris leurs mains
Les a baignées d'eau de sel
De perles
De rien
Elle a soutenu leur cou
Elle a déposé sa poussière sur une grande table
Elle est partie
 
Personne ne l'a retenu
Parfaitement seule
Pour s'accorder son amour
Pour tous les ils
Pour chaque elle
Pour lui
Le seul
Intègre dans sa décomposition
Mort eau amour
Graine de haine
Lumière
Entière dans chacune de ses brisures
Elle est partie
Un jour de pluie
Marche d'hirondelle
Sans ailes
Plaine de vie
L'oiseau est mort
Désormais sa robe est
Cent ailes
 
Publié dans la revue Verso – N° 129
 
 
 
MURIEL CARRUPT
 
Muriel Carrupt, comédienne – Art-thérapeute.
Écrit et illustre "Petits cailloux" et "L'amour sans fin" (ce dernier a
reçu le soutien de la Drac Haute-Normandie en 2000) édités par le 
Théâtre à la Menthe.
"Ouniame et la rivière qui chante": texte, illustrations, cd.
Publie dans la revue Verso ( extrait de "robe"; "un pas dans le 
monde"...). Collabore à cette revue en faisant des lectures publiques 
des poètes parus dans la revue.
 
 
 
------------------   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents