Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°5- Mars 2008- Jeanine Salesse

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 4 Février 2008, 00:03am

Catégories : #poèmes

------------------   
 
 
 
30/11/04
 
 
 
 
   Comme allumette
qu’on frotte et refrotte
des feuilles s’interrogent
              
Petit froid
de novembre   ruissellement
des passants   des feux   des roues
Des voix n’osent encore l’aveu
 
Claquent les portes de métal
 
Plus lumineux
que l’éclairage grossier les regards
          
A travers les cils de la nuit
               Ils acquiescent
 
 
 
 
 
 
------------------   
 
 
 
 
 
2/01/05
 
 
 
 
   Le crépuscule oublie sa pruine
Dans la mouillure d’hiver
je veux croire
à notre force attentive
 
Comme dans le fleuve
où de puissants piliers portent
le pont et l’énorme ventre commercial
le ciel          et nos propres remous                          
 
Peut-on capturer la friture lumineuse
qui éblouit les eaux
et le sang ?
 
 
------------------   
 
                                                                                     8/01/05
 
 
 
 
 Vent de janvier
                  Sais-tu
qu’un peu de moi s’acagnarde
derrière les noisetiers d’un jardin
tout à sa botanique d’hiver ?
 
Et sûrement
dans une histoire retenue
derrière les volets
 
Savoir si tu m’accompagneras à nouveau
une nuit
             où l’on entend des trains
faire le trafic
à coups d’aiguillages et de feux
inconnus des cheminots
 
 
JEANINE SALESSE
 
 
 
 
 
 
 
Née en 1940 à Paris, elle vit dans le Val de Marne. Retraitée de l’Enseignement primaire. Elle a trois enfants et deux petits-enfants. Elle aime particulièrement la randonnée.
 Derniers livres parus : « La fleur...je l’approchai «  Ed. Céphéïdes. 2004 « Un mulet aux sabots de cuir », Tarabuste 2006 . Prochaines publications : « La rose de Carême » à La Part Commune, « Laisse-moi dormir » chez Alain Benoît, « En ce mai lointain » chez Jacques Brémond.
 Textes en revues et en anthologies dont « L’évidence d’aimer » Le dé bleu 2000 HC ; « Etres femmes »,chez Le temps des cerises/Les Ecrits des Forges 1999 . Des lectures publiques. Elle a participé à la Biennale Internationale des Poètes en Val de Marne, aux printemps des Poètes à Nevers et à Pertuis. Elle est membre du Jury du prix du poème en prose Louis Guillaume.
 
------------------   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents