Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°4- Février 2008- Dominique Daguet

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 16 Janvier 2008, 00:00am

Catégories : #poèmes

------------------   
 
 
 
 
 
 
Extraits d’un recueil inédit : Face à l’effroi
 
1
 
L’Ange
 
Où donc as-tu vu en un visage
L’invasion d’un sourire pur,L’auréole d’un ange,
Éclat d’une beauté sans délire ?
Une enfance comme en aucun rêve,
une douceur comme en aucun murmure.
 
Il passait,
son passage laissait de lui en écharpe
s’échapper le baume d’une tendresse.
Certes,
un autre venu par une fêlure du temps
d’un ailleurs plus insoupçonné qu’étrange.
L’Éden…
 
Où de sa merveille
ton regard s’est-il empli ?
De quelle parole est-il né
à jamais prononcée ?
 
L’ineffable ordinaire
pour l’âme que nourrit la Parole.
4
 
L’enfant, de ses mains ailes d’ange
qu’il élève plus haut que son regard,
d’elles fait les messagères d’un songe
qu’il charge d’un trop-plein d’amour.
 
Il voit sa mère qui sur lui se penche,
et de ses mains auréole son visage.
Ce qu’elle lit en lui dépasse
le temps, toutes les nuits, l’espace.
 
Nous irons un jour de grande fatigue
plus loin que notre dernier soir :
puissions-nous rejoindre en notre âme
l’ange de l’enfance aux mains d’amour.
 
 
 
7
 
Tant de fois la plume en l’air,
tant de fois le mot allait s’écrire :
tout enfin serait dévoilé !
 
Alors vient la surprise de l’échec !
Ô Mort, ardente à me vaincre !
 
Pourquoi, sinon ?
Pourquoi prendre ce risque ?
Pourquoi tendre son âme
par-dessus l’abîme
si l’évasion est impossible ?
 
Le monde s’écroule,
s’enlise dans sa propre poussière,
se noie dans ses lisiers.
 
Mais de deux syllabes
un mot sur la page blanche,
– un seul et pauvre mot,
tout petit, si faible, inaudible ! –
arrêtera-t-il l’effondrement ?
 
Ne fut-ce que juste le temps,
    – l’instant –
de briser le miroir ?
Dominique Daguet
27 décembre 2007
 
DOMINIQUE DAGUET
 
                      
Dominique Daguet, écrivain, Prix Fénéon de poésie en 1960 – Grand Prix International de poésie Lucian Blaga (décerné à Cluj, Roumanie) en 1993 pour l’ensemble de son œuvre poétique alors publiée : « Atteintes attendues », Gallimard 1961 ; « Paroles entre la nuit et le jour », Athanor en 1978 ; « Etoiles d’ombre », Librairie Bleue en 1980 ; “ Croix de l’Espace”, Librairie Bleue en  1982 ; “Fièvres”, Librairie Bleue en 1986 
       Puis : “De Cendre et de Braise”, Éditions Le Nouvel Athanor en 1994 ; “Désir du Seul”, Éd. Le Nouvel Athanor, Paris 2001 ; « Face à l’effroi », inédit à paraître bientôt.
       Et 37 autres livres, dont un roman « L’Envahi », Ed. Âge d’homme et des essais dont « René-Jean Clot ou les ténèbres hallucinées » ; Librairie Bleue.
       En outre fondateur et animateur pendant 32 ans de la revue Cahiers Bleus.
 
 
 
------------------   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents