Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS n°3- Janvier 2008- Guy Créquie

Publié par LE CAPITAL DES MOTS ( revue de poésie) sur 26 Décembre 2007, 00:00am

Catégories : #poèmes

------------------ 
 
 
 
 
Nature envoûtante
 
 
Clarté diaphane
Irradiée par la lueur rougeâtre
D’un ciel céruléen
 
Eau émeraude
Dont les reflets opalins
Dans l’horizon de ma vie
Graduent comme un arpège
Le rythme échevelé
De la traversée des rencontres
Au firmament des étoiles
 
Délire onirique
Ou réalité qui jouxte le sommeil
Les yeux ouverts
Je découvre le verdier prés de la prairie
Interstice entre la lumière et l’ombre
Des ruisseaux de l’existence
Nature envoûtante
Qui accomplit sa péripétie
Le chemin que je choisis.
 
 
------------------ 
 
Printemps de lumière
 
Les gerbes de blé
Naissent
Sur l’onde rayonnante
 
Derrière la trace infinie
De l’horizon
La brume
Progressivement
Laisse filtrer la clarté
 
Le gazon reverdit
Les merles sifflent
L’eau des rivières resplendit
Sous les premiers rayons du soleil
L’hirondelle active
Ses battements d’ailes
 
Nuée matinale, beauté de l’éveil
Tendres bourgeons, ciel indigo
Et le poète sur le chemin
Marque sa trace d’une main active
 
Printemps de fête au cœur des vies
Source du grain de tolérance
Le ciel éclaire les existences
 
Tel un halo recouvrant
La terre des êtres de nos cités
Se fertilise
Par l’ensemencement de leurs cœurs
Et le rayonnement de leurs corps.
 
 
 
------------------ 
 
 
 
Hymne au rythme de la nature
 
 
Consommer les ténèbres
Leur cortège insolite
De bruits, de frémissements
Et de silences nocturnes
                  
Découvrir la faille
De l’interruption des sons
Jusqu’aux senteurs
Des premières lueurs du jour
 
Voir la rose s’entrouvrir
Sous la brise du matin
Lorsque pénètre l’éclat de la perle solaire
Sous les corps de la terre ocre
 
Le gazon sous la rosée
Présente la prairie reverdie
Comme la mer des oliviers
 
Empreinte de la beauté
Des herbes mêlées
Par la chaleur du ciel après l’orage
L’incandescence du soleil
Emerveille la vie diurne de la mousse
 
Respirons à plein poumon
La saveur du spectacle naturel
Empreinte de la vie
Jusqu’au tréfonds ultime
De l’essence d’existence.
 
GUY CREQUIE 
 
 
 
Guy Créquie : « Poète et écrivain, je suis l’auteur de 16 ouvrages publiés : 8 essais de société et 8 recueils poétiques. Ma première publication date de 1981.
 
D’abord intéressé par le dialogue entre marxistes et chrétiens, j’ai élargi ma sphère d’intérêt à l’ensemble des religions et philosophies et à d’autres aspects des sciences sociales et humaines.
 
Présentement, je prépare un essai intitulé : « la révolution de l’esprit ( pour l’humanisme en action ) et un essai poétique sorte de testament de ma pensée que j’ai appelé : » Paroles poétiques à nos successeurs. »
 
Je suis :
-         Messager de la paix du manifeste 2000 de l’UNESCO,
-         Lauréat de l’Académie Européenne des arts,
-         Titulaire de la médaille de vermeil de la société académique : « Arts-Sciences-Lettres,
-         Docteur Honoris Causa de l’Académie mondiale de la culture et des arts,
-         Représentant français au sein de IFLAC (forum mondial de la littérature et de l’art pour la paix.)
 
Actuellement, je suis impliqué dans la préparation du premier festival et congrès mondial des poètes sur le thème de la paix qui se tiendra à Paris du 19 au 23 septembre 2007.
 
J’ai contribué à un calendrier de l’ère radieuse traduit en 12 langues, rédigé par 27 auteurs internationaux dont je suis, et publié par l’université de Saint –Pétersbourg. Je suis engagé dans le projet d’une chaîne internationale de télévision reliée par satellite, consacrée à la culture de la paix et de la non-violence.
 
Fait à Vénissieux le 26 mars 2007 ».
 
------------------ 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents