Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - GABRIEL MEUNIER

Publié par Le Capital des Mots sur 4 Août 2020, 19:19pm

Catégories : #poésie, #photos

savoirs

LE CAPITAL DES MOTS - GABRIEL MEUNIER

une goutte de rosée

là haut trilles du pinson

savoir s'émerveiller de rien

aux innocents les mains pleines

 

ravis idiots du village et simplets

victimes de moqueries plaisanteries douteuses ou pire

pour ces êtres faut-il démêler l'accident de naissance et l'ignorance ?

pourtant combien les bousculent aux marges de la vie jusque dans le caniveau 

 

historique passage à l'état d'homo sapiens

comme la loutre polit des pierres pour se nourrir de poissons

peurs contrôles de territoires faim l'animal  vit son savoir en permanence

mais bien plus tard homo sapiens sapiens sait qu'il détient ou peut détenir la connaissance

 

rupture dans l'espèce

 

fabuleuse conscience du savoir qui va bouleverser le rapport au monde et à nous mêmes

mentir ruser calculer... Que va-t-on faire ? Enfouir ces trésors ? Les faire fructifier ?

outil libérateur ? armes destructrices ?

de moyen le savoir devient fin

 

savoir  devenu pierre philosophale

le distribuer ?  le partager ? le vendre ? l'acheter ?  le copier ?

aux siècles noirs des monastères devinrent refuges pour nombre de  bibliothèques

pendant qu'alchimistes guérisseurs sorciers rebouteux contestaient sans dire mot l'ordre établi

 

la bataille allait commencer

obscurantisme contre siècle des lumières

doute espérance oubli alternance d'ombre et de lumière

la recherche de l'autre quête infinie et faut-il apprendre à aimer ?

 

se nourrir

nous défendre

cornes griffes becs ongles

les animaux utilisent leur propre chair

mais depuis le feu nous inventons poisons canons

et nous poussons sans remords la jeunesse à monter en première ligne

 

Au seuil de l'apocalypse nucléaire le savoir va-t-il nous perdre ?

Tout candidat au paradis peut avoir oublié la formule...

GABRIEL MEUNIER 

 

 

Il se présente :

Enseignant retraité, photographe auteur aujourd'hui.

Illustration d'ouvrages, collection de cartes postales "Hémisphères", affiches et plaquettes pour l'artisanat et le tourisme. Si certains sont « tombés dans le révélateur » à leur naissance, d’autres ont reçu un appareil numérique pour la fête des pères. Suis-je un hybride ? Efficacité, logique (site d'éducation à l'environnement Images-4D.org) mais aussi vécu et sentiment (www.galerimaginaire.org).

 

Photo et texte : © Gabriel Meunier 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents