Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - JEAN-LOUIS VAN DURME

Publié par Le Capital des Mots sur 7 Juillet 2020, 17:09pm

Catégories : #prose poétique, #poèmes

Tant que nous avons des rêves, dis-tu !

Et comme tu as raison, et comme j’ai eu tort de croire aux miens. N’as-tu pas remarqué qu’au réveil les rêves jouent avec la réalité et poussent à croire en eux et lancer le destin dans un croissant de lune. Faudra-t-il toujours sauver le temps et rester solitaire ? Et combler du regard l’écart et la misère. La vie s’exerce sur celui que je n’ai jamais été, et toi qui croyais aux sirènes et n’en as jamais vues. Cinquante deux ans dans l’air pur de l’aube et pas un seul pas sur une étoile. Tant que nous avons des rêves dis-tu ! À chasser des voyelles et rire de la vie pour un autre poème, dis-tu !

 

 

 

***

 

 

Il est de ces silences enviables, quand le soir venu les ombres croisent nos corps. Quand le silence berce nos pensées et frôle l’usure du temps, dans la complexité du verbe et le parfum de solitude. Dans ces instants où la musique des mots vient envahir l’espace et cogne furieusement contre notre détresse. Alors vois-tu, je t’imagine porté par ces soirées que le vent emporte. Depuis ce pont où j’ai le plus envie de me rapprocher de toi. Pour moi qui connais si bien les rayons du soleil et le bercement de la lune quand ils saluent les crépuscules étrangers, là-bas dans les vallées vivifiantes de l’exil.

 

 

***

 

 

 

Alors que faire de l’attente ? Merveilleuse et cruelle, additionnelle et que réveillent les mots du présent. Quel est cet espace où nous nous fixons et où nous vivons en équilibre. Quel est ce sens inné, au-delà de l’apesanteur et que déride la présence. Quel est ce sens inné auquel nous n’échappons pas et duquel nous n’échapperons jamais. Quel est le réel espace des mots et pourquoi sont-ils là ? Nous n’échappons pas au temps, nous n’échappons pas à sa lumière. Il faudrait toujours se tenir au bord des choses et regarder le monde. Les étoiles partagent un même destin. Et qui sommes-nous vraiment ? Quand le soir tombe et emporte les pensées du jour. Quand nous offrons l’oubli à nos nuits et la douce habitude à nos lendemains. Quand le discours sombre au fond de la vérité. Et que reste-t-il alors, et qui s’en soucie Vraiment ? Et si nous tenions au silence, dans ces mots de bonheur et jusqu’à ceux du mal-être. Là où nous vivons, certains d’exister, et auxquels se rattachent nos rêves en toute impunité.

 

 

 JEAN-LOUIS VAN DURME 

 

 

Il se présente  :

 

 

 

Site web : www.jeanlouisvandurme.be

 

 

 

Né à Waterloo le 13 septembre 1967.

 

Etudes de graphiste. (St Luc Bruxelles )

 

Etudes anthropologie ULB.

 

 

Voyages: Pérou, Thaïlande, Laos, Birmanie, Egypte etc …( 1991-1992)

Résidant en Grèce sur l’île de Koufonissi de1993 à 2004 ( ouverture d’un atelier galerie d’artiste )

Expositions Naxos, Mykonos, Koufonissi, Athènes ( peinture )

Publications dans "Elle magasine  et interview BBC etc…

Tableaux collection permanente musée Frissiras Athènes.

 

Recensé à L’Areaw ( Association Royale des Écrivains et Artistes de Wallonie. )

Membre de l’Areaw.

Membre du Grenier Jane Tony.

Mention spéciale du Jury Prix Simone de Carfort 2019. Paris. ( Poésie )

 

 

 

Publications de l’auteur :

 

 

Là où quelque chose rayonne en silence 2019 poésie 76p

 

Rapatrie la lumière et c’est tout l’univers qui s’inverse 2019 poésie 108p

 

Chacun ramasse ses rêves en bordure de l’effort 2019-2020 poésie 236p (n’a pas été publié)

 

Si frais le souffle de la haine 2020 prose 40p

 

On ne dérange pas les mots inachevés 2020 poésie 108p (n’a pas été publié)

 

Illisible distance, confinée dans le doute 2020 poésie 91p (n’a pas été publié)

 

Et danse avec moi la pensée 2020 poésie 143p

 

 

Jean-Louis Van Durme. - DR

Jean-Louis Van Durme. - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents