Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - GÉRARD LE GOFF

Publié par Le Capital des Mots sur 4 Janvier 2020, 12:47pm

 

 

Tombent les fleurs flétries

Les fruitiers s’habillent de feuilles

Les belles de robes blanches

 

 

L’âge pèse au printemps —

Aux gués des heures lumineuses

La peur de l’autre rive

 

 

Brusque averse d’automne

Mille tambours contre la vitre close —

Cogne mon cœur penaud

 

 

Les feuilles brident les pas

Comme des mains mortes agrippées

Aux jambes des vivants

 

 

Extraits de Simples

52 haïkus libres pour 4 saisons de la vie

***

 

 

Loin de l’ordre le chemin creux ose

Ouvrir un espace non fini

Dont le seuil d’ombre au ciel oppose

Un délit de fuite sans déni

 

 

La pluie neuve illumine les feuilles

Le vent hante les transes des halliers

Mille arbres cachent d’une forêt mille seuils

Et les fleurs sont folles à lier

 

 

La ville ouvre tôt son grand livre d’heures

Qu’enluminent cent clairs carillons

Les enseignes éteignent la pâleur

D’un coup d’éventail vermillon

 

 

Nous sèmerons de grands chemins

Pour égarer le désespoir

Faire vivre les oiseaux de nos mains

Rêver nos yeux couleurs du soir

 

 

Extraits de Par quatre chemins

24 quatrains octosyllabiques des 4 chemins

 

***

 

1 inédit

 

Pour solde de tout compte

 

L’invention du bonheur pour seule incertitude

La passe rouge de l’été aux confins du jour

Le solstice de nulle part pour unique floraison

L’horloge arrêtée par le désordre de l’espoir

Le méandre de la nuit épousant la combe du désir

L’horizon encore à souligner l’évidence du regret

Les nuages érigés en châteaux de songe

La mer miroir des images de l’aurore

La forêt des adieux où valsent les fées

Les yeux des bêtes ouverts sur l’enfance de l’amour

Les anges déplumés dans le sable des blasons

L’esquisse d’un sourire valant promesse

Les vaines larmes d’un chagrin lavé

Le chemin sans retour pour toute survenue

 

 

 

GÉRARD LE GOFF

 

Il se présente :

 

Gérard Le Goff travaille la prose (roman, nouvelles), la poésie, le dessin et la peinture. Pour en savoir plus, voir son site :

 

Gérard Le Goff : Amers & compas,

https://gerardle-goff4.wixsite.com/monsite

 

Encres Vives :  https://encresvives.wixsite.com/michelcosem/edition

 Simples suivi de Par quatre chemins. Gérard Le Goff- Encres Vives, collection Encres Blanches, 2019 - DR

Simples suivi de Par quatre chemins. Gérard Le Goff- Encres Vives, collection Encres Blanches, 2019 - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents