Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - PHILIPPE MARTINEAU

Publié par Le Capital des Mots sur 1 Décembre 2019, 16:28pm

Catégories : #poèmes

GRAVE À L’ORGUE

 

 

Grave à l’orgue et cierge en feu,

ciel ciblé par tant de flèches,

Te Deum à m’écarter les tempes !

 

Mais rien n’y a fait,

ne l’aura fait parler :

il n’est plus d’autre piège à Dieu

que mon silence.

 

La mise à sec étrangle mon cœur,

le somme de rendre l’amour.

 

Me voilà vide,

rien d’autre en haut

qu’un ciel grimpé aux arbres –

vide à craquer,

et les crocs pour me percer

poussent plus vite que l’herbe en feu.

 

***

 

VITRINE

 

 

Le dieu qu’ils ont prié s’est tu jusqu’à la fin

et leur foi de naissance est à présent caduque.

Bien qu’ils soient amaigris, ils n’ont plus jamais faim :

est-ce à cause du trou qu’ils ont tous à la nuque ?

 

Qui peut avoir le cran d’oublier cet endroit

depuis que chaque jour en fait une vitrine ?

Bien qu’ils soient dénudés, ils n’ont plus jamais froid :

est-ce à cause du trou qu’ils ont à la poitrine ?

 

Bien qu’ils soient bouche ouverte, ils ne répondent rien.

Ils n’ont plus d’or aux dents – il est chez les orfèvres.

Sans doute est-il trop tôt pour que l’historien

donne un sens au néant qu’ils ont entre les lèvres.

 

 

PHILIPPE MARTINEAU

 

Il se présente :

Publication : « Crépuscule et autres poèmes traduits du silence », 2019 – prix d’édition poétique décerné par « Les Amis de Thalie », section poésie classique.

 

Philippe Martineau - DR

Philippe Martineau - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents