Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - ADLYNE BONHOMME

Publié par Le Capital des Mots sur 22 Décembre 2019, 17:40pm

Catégories : #poésie

La complexité de nos mains

 

 

La scène je crois

C'est ta colère et mon sourire

Ta couleur haineuse

et mes peines sans espoirs

Tes gestes séchés

et mes silencieux souvenirs

qu’on évite    

Ta parole vide

qui défeuille mon avenir 

la scène je crois

Un poème

Dans la complexité de nos mains

 

J'emprunte ton chemin tendu

Regards en sueurs

Cherchant la main du soleil

Dans ta chaleur

 

Tu es le jour au visage troublé

Tes entrailles

marchent sur toute vérité

Je suis la nuit privée de sommeil

 

Une chose est sûre

La liberté

est tressée dans nos mains

Telle une pluie qui brûle

Sa trace

au bout de nos doigts

Une lutte

qu'on apprend debout

Dans l'âge des pierres

 

Plus tard

quand la nuit ne sera plus

prisonnière d'un lieu

Et quand les jours

marcheront sans passeport 

Le soleil brisera son silence

Et les amours lointains

fumeront par leurs nez

La saveur de la retrouvaille

Ils auront comme vertus

Un chant d'oiseau dans la paume

Les terres n'auront plus besoin de papiers

Pour baiser les pas des milliers de gestes

 

On tressera l'avenir dans nos mains

Sans éclats de guerre

On chuchotera au soleil

À la mer

Aux montagnes

À toutes les persiennes de la terre

Nos cris longtemps endormis

 

La chaleur de nos souffles

montera en fumée

Et retombera

en cendre de joie

En gouttes de paix

 

Tous nous sommes

des immigrés de la terre

Et nous oublions tous

de coudre dans nos regards

le geste ouvert de l'aube

Nous oublions d'écrire en toute sérénité

Nos noms

Dans les dentelles bleues de la vie

 

 

ADLYNE BONHOMME

 

Elle se présente : 

 

 

Nommée du prix Maurice Koné 2019 pour son poème ''la complexité de nos mains'', Adlyne Bonhomme est native de Petit-Goâve. Passionnée de littérature, plus particulièrement, de poésie, elle a réuni en 2017 plus d’une trentaine d’auteurs autour d’une anthologie de poésie (Ecrire pour ne pas oublier) en mémoire des victimes de l'ouragan Mathieu. Elle a fait paraître en mai 2019, marqué du sceau de la sensualité, un long poème "L’éternité des cathédrales" aux éditions de La Rosée. Adlyne Bonhomme est publiée aussi dans les revues "Le capital des mots, " Pergola revue" , ‘’Lichen’’, et "Le Coquelicot". Adlyne a participé à une anthologie de poésie à l'initiative de la Mairie de Pollestre en France.

 

 

 

Adlyne Bonhomme - DR

Adlyne Bonhomme - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents