Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - CHARLES ORLAC

Publié par Le Capital des Mots sur 2 Novembre 2019, 17:20pm

Catégories : #poèmes


 

JEUX

 


 

I Déplacement d'air

 

 

 

1

Cohabitation

MOI : — Agnostique,
sur tout Rite je tiRe un trait,
Sur tout dogme,
même si ma Rime, c’est vrai
souvent se miRe
dans l’eau claire du ciel,
même si du fond de mon tRou
c’est le haut d’une touR
que toujours je vise.

Le doute m’a fait
les puissants Rémiges
de l’oiseau qui émigRe,
Il est la gRaine et le Regain
à la première fauche,
l’âpRe silence qui Rape
les mots dont ma pensée se paRe.

LUI — dans sa foi pRostré,
cloué au mur comme un posteR au-dessus du lit
le soir il pRie pour le meilleur et pour le piRe
le jour il pRêche souvent très haut peRché
investi d’une parole vRaie qui ne vaRie jamais


 

2

OseR la Rose
néanmoins
useR de la Ruse
comme gRive sur du givRe
— feignant la mort —
échappe
aux balles du chasseur.


 


 

3

Fleuve ameR
Fleuve à l’aRme
Blanche blessé
À coups de Rame
À coups d’allégories
Fleuve écRit
Fleuve Récit

Roman fleuve

De toi
Sans tRace aucune
Sur aucune caRte

 

4

Bar des Alouettes

Ici les Ragots se font en aRgot
Le veRbe haut sous forme de bRève
Au comptoir dans ce genre de baRs
Les piliers ne baissent jamais les bRas.


 

 

 


 

II Contrepoint rétrograde


 

 

 

Je lis un livre
Tu livres un lit

Je porte un masque
Tu masques une porte

Je bois une coupe
Tu coupes du bois

Je vois mon père
Tu perds ta voix

Je vends des tombes
Tu tombes sous le vent

Je perds le temps
Toi tu tempères

Je compte les secondes
Tu secondes le Comte

J’ai pris le cachet
Dont tu cachais le prix

Je joue la montre
Tu montres la joue


 

 

 


 

III Thème et variations

 

 

 

 

1 Propos sans fin

 

 

 

 

Promesse tenue d’une messe à minuit, prologue tous les soirs à de noires danses sabbatiques

Blanche fiction de la nuit

 

Profane épanoui dans un hôtel de passe, en résidence et pour longtemps

Noire fiction du jour

 

Propos à fleur de peau. Au sol, pétales qui détalent. Dans la tête, un dernier coup de pédale.

— Friction des tours de roues, du vélo entêté de ton crâne

 

Profusion d’armes nucléaires que la science a permise

Noire fission de l’atome. Réussie.

 

Propreté âpre nettoyage et dure procédure

Éviction des jungles urbaines. Devant la mer, cette fois c’est une autre paire de manches. Une terre en face, une terre ici mais aucune terre d’asile, aucun pays d’accueil.

 

Prochain et prochaine enchainés l’un à l’autre en instance de divorce.

 

Prostituée morte d'un amour assassin

 

Prolixe en effet ce jeu le devient. La liste est trop longue des mots commençant par la syllabe "pro".

C'est donc avec à-propos que s'achève ici ce thème et variations

 

 

 

 

2 Que fait-il?

 

Il fait jour

Il fait nuit

Il fait froid

il fait soleil

Mais il ne fait pas neige

Il ne fait pas vent

Non ça ne se dit pas

Pas encore

 

Mais si l'on peut dire "il fait gris"

Pourquoi,

Ne pourrait-on pas dire "il fait bleu"?

 

S'il fait soleil, il peut faire pluie?

S'il fait jour il peut faire matin?

Comme il fait nuit, il pourrait faire soir!

 

Il fait clair, mais il ne fait jamais lumineux,

Il fait beau, mais jamais triste ou laid!

S'il fait doux le matin il pourrait faire dur le soir!

 

Mais non, ça ne se dit pas. Pas encore.

 

Ces propos peuvent sembler enfantins; ils le sont.

Comme les mots de cette fillette de trois ans,

l'autre jour dans le train

qui, au sortir d'un tunnel, regardant par la vitre,

dit en toute logique à sa maman

"Regarde maman il ne fait plus nuit,

mais il fait pluie maintenant".

 

 

 

 

CHARLES ORLAC 

 

 

Il se présente : ( Notice Février 2017 )

 

 

 

Charles Orlac, né en Italie en 1953, a vécu sa jeunesse dans le sud de la France avant de s'installer à Paris en 1980.

Agrégé de musique et diplômé d'une maîtrise d'italien, il partage son temps entre l'enseignement, son activité de musicien et l'écriture. Son recueil de poésie « vie d'origami et autres pliages » vient de paraître chez Edilivre https://www.edilivre.com

 

 

Charles Orlac - DR

Charles Orlac - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents