Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MIGUEL ANGEL REAL

Publié par Le Capital des Mots sur 20 Septembre 2019, 07:26am

Catégories : #poésie

L'ACROSTICHE INDOCILE

 

 

Est-ce qu'une boîte a une forme de nuage ?

te demandais-tu tandis que dans le soir doré

tu attendais le moment idéal

pour attraper le son que fait une seconde

avant de devenir oubli.

 

Bouleversante de néant, la lumière

tissait la texture du carton dans le grenier

et une odeur de querelles passées, élimées par le temps,

se dégageait de l'inscription « FRAGILE » sur le dessus.

 

Tu cherchais chaque année

le contenant parfait pour la nonchalance

et sans faire d'efforts,

tu aurais encore voulu vider de leur sens

les souvenirs enveloppés par les araignées.

 

Obstination de patience:

pour que l'envie d'une éternité perdue

l'emporte dans une lutte imparfaite

tu croyais réinventer

des gestes qui avaient fané une enfance,

mais la boîte ouvrait sa bouche de nuage,

et ses bras de nuage étaient flasques,

et son ventre mou de nuage était

le miroir que l'on craint et qui s'impose.

 

Incorrecte, l'horloge brisée

marquait de sa poussière le rythme des métamorphoses

et la boîte malgré toi

devenait à nouveau un novembre gris,

une caresse à contre-temps,

et minée de lassitudes,

esquissée de chagrins,

elle était neige et silence;

on imagine toujours qu'il y aura

une meilleure occasion pour faire face

à celui que nous avons été

et après un dernier regard

lâche et sans amertume, routinier, réfléchi,

l'échelle pour descendre du grenier

te mordait, comme d'habitude, les chevilles.

 

 

 

MIGUEL ANGEL REAL 

 

 

 

Il se présente : 

 

Miguel Ángel Real

Né en 1965, il poursuit des études de français à l’Université de Valladolid (Espagne), sa ville natale. Agrégé d’espagnol, il enseigne au Lycée de Cornouaille à Quimper.

En tant qu'auteur, ses poèmes ont été publiés dans les revues La Galla Ciencia, Fábula et Saigón (Espagne), Letralia (Venezuela), Marabunta, El Humo et La Piraña (Mexique), ainsi que dans l'anthologie de poésie brève “Gotas y hachazos” (Ed. PÁRAMO Espagne, décembre 2017).

Les revues françaises “Le Capital des Mots”, “Festival Permanent des mots” “Lichen” “Revue méninge” et “La terrasse” ont également publié certains de ses poèmes en français, originaux ou traduits de l'espagnol.

Il a publié en avril un recueil personnel en espagnol: Zoologías, aux éditions En Huida (Séville), dont certains textes traduits au français sont parus dans LE CAPITAL DES MOTS

Son recueil en espagnol Como dados redondos est en préparation aux éditions Cisnegro, Mexique. Des extraits de ce livre vont être bientôt publiés en version bilingüe aux éditions Sémaphore de Quimperlé, sous le titre Comme un dé rond.

Il se consacre aussi à la traduction de poèmes, seul ou en collaboration avec Florence Real ou Marceau Vasseur. Ses traductions ont été publiées par de nombreuses revues en France (Passage d'encres, Le Capital des mots, Mange-Monde) Espagne (La Galla Ciencia, Crátera, El Coloquio de los Perrros) et Amérique (Low-Fi Ardentia-Porto Rico, La Piraña-Mexique). Dans cette dernière publication il dirige deux sections de traduction nommées « Le Piranha Transocéanique » et « Ventana Francesa ».

Il fait partie de l'équipe de rédaction de la revue poétique espagnole Crátera.

Traductions publiées:

- “Fauves” (Editorial Corps Puce, France), poèmes de l'auteur équatorien RAMIRO OVIEDO (Traduit avec Marceau Vasseur, décembre 2017)

- “Erratiques”, poèmes d'ANGÈLE CASANOVA, photos de PHILIPPE MARTIN. Edition bilingue. Editions Pourquoi Viens-Tu Si Tard, France, octobre 2018

- “Les travaux de la nuit”, de PAUL SANDA. Edition bilingue. Ed. Alcyone, France décembre 2018

Instagram: @realmiguelang

Blog: http://temporaleterno.blogspot.com/


 

Miguel Ángel Real - DR

Miguel Ángel Real - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents