Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - GÉRARD LEYZIEUX

Publié par Le Capital des Mots sur 4 Août 2019, 17:58pm

Catégories : #poèmes

 

 

DÉVORATION

 

 

Après-midi chaleureuse du mois de mai

Calme étale sa main sur le lac

Et glisse la respiration alanguie des éléments

Tout s'écoule, temps et désert

 

+++

 

Roule le son essoufflé de la douleur

Plainte émue venue du lointain

Accourt l'élan chassé de l'Orient

Tremblement t'interpelle dans la trame du/des lieu(x)

 

+++

 

Effleurement en l'air, questions des ans

Mouvement inverse s'étend de l'un au nu

D'où fuient les images sur la cambrure des couleurs

Houle redouble et t'écume de mousse

 

+++

 

 

 

Mouvement plan, force t'affaiblit

Sous les mots déroulés d'autreurs

L'ancien recouvert de l'atmosphère du jour

En tes racines s'épuisent tes veines

 

+++

 

Gonflent les ferments t'inveloppant

Aux éboulements écrasés de vide irrépressible

Immobilité retenue déplace ton attente

Et dans le mutisme du soir sommeil s'étend

 

+++

 

Matin tremblant colorie de bleu le noir et blanc nocturne

Retour vers le silence en écho

La pluie de midi vient recouvrir ta plainte sourde

Au fil des journées ton désintérêt du monde

 

+++

 

 

 

 

Écoulement des heures aux bras du fauteuil

Des voix, sons de voix, bruits inaccessibles

Sourires tus qui te détachent de ces mots extérieurs

Heures, temps, passer vers l'éternité

 

+++

 

Et puis à nouveau ces souffles comprimés

Qui t'introduisent dans la turbulence des sens

Trouée du chœur aux accords majeurs

Chant s'enterre en la poussière du jour

 

+++

 

Combat inégal contre ton corps

Reflux des appels sous le vent d'Ouest

Agitation retire tes envies

Et le sentiment de l'urgence s'accélère

 

+++

 

 

 

 

Marche avant à reculons aux nuits fugitives

Derrière toi s'étend l'amertume hivernale

Et tes mains agrippent la dune déserte

À la recherche d'une chaleur intérieure oubliée

 

+++

 

Vie s'épingle aux horreurs d'ailleurs

Et ébruite sa respiration jusqu'au linceul

Dans la plainte lancinante du crépuscule

Les parois de ton histoire s'érodent

 

+++

 

Et s'effrite l'ensemblage des ans

S'écoulent les secondes des siècles

Qui grignotent, pas après pas, tes traces

Effacement du passé au défilé des journées

 

 

+++

 

 

 

Anachronie du gouffre qu'il faut emplir

Dans l'écho des silences célestes

Ils t'y rongent le chœur du monde

T'offrant l'éboulement de tes certitudes

 

+++

 

Bientôt hier déroule son orée

Au bord du quotidien se répand l'abandon

Une sorte d'épuisement, d'endormissement

Délaissé des aurores lumineuses

 

+++

 

Et vitalité en totalité s'épuisait

Les paroles érodées du silence s'enfuyaient

Aspiration inéluctable du son et du souffle

La vie alitait en totalité ton avenir

 

 

+++

 

 

 

Bruitalité du balancier qui coupe ta voix

L'homme liquide évacue sa cohorte

Dans le flux vague du quotidien

Qui excave méticuleusement tes gestes

 

+++

 

S'égarent les morsures voraces des efforts vains

Vitesse des griffes qui lacèrent ta volonté

S'écharpent alors en toi les limites du vivre

Au mélange des blessures dévolues à l'apaisement

 

 

Extrait de « Et l’attente attend », éditions Stellamaris, 2019

 

GÉRARD LEYZIEUX 

 

Il se présente :

 

Né en 1953 à Rochefort sur mer, Gérard Leyzieux écrit principalement de la poésie. Primé à plusieurs concours français et internationaux, il publie ses textes dans des revues imprimées, tant en France qu’à l’étranger. Il publie ses mots modelés à l’émotion dans la mobilité du son également dans des revues électroniques et contribue régulièrement aux sites www.le-capital-des-mots.fr et http://www.refletsdutemps.fr

 

 

 

NB  : La présentation du recueil « Et l’attente attend » est accessible sur le site de l’éditeur en suivant le lien :  http://editionsstellamaris.blogspot.com/2019/07/et-lattente-attend.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents