Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - GHISLAINE LEJARD

Publié par Le Capital des Mots sur 28 Juin 2019, 18:04pm

Catégories : #articles - articles critiques

On ne part pas. Arnaud Le Vac .  Éditions du Cygne.

 

 

Le titre du recueil peut faire penser que le poète Arnaud Le Vac emportera les lecteurs vers des voyages «  manqués » , vers des regrets. Partir vers d’autres contrées est souvent le rêve des poètes et des artistes. Mais ici, pas de voyage, ce n’est pas d’espaces dont nous parle le poète, mais du temps. Si la peinture se déroule dans l’espace, la musique et la poésie se déroulent dans le temps :

«  Comme une plage, la musique et le chant

Le temps sous vos yeux » …

Et c’est bien la lecture, la musique et la poésie qui cohabitent tout au long de ce recueil et questionnent sur le temps . Cette occurrence est présente dans 21 des 49 poèmes du recueil.

Le poète nous entraîne dans une méditation , car cette entité mystérieuse , insaisissable le conduit, nous conduit à notre vécu, à notre perception, ce que nous dit aussi l’écrivain Jorge Luis Borges : «  Le temps est un fleuve qui me consume, mais je suis le fleuve. »

 

On ne part pas, car l’écriture poétique est une expérience du maintenant et la poésie est mesure du temps. Elle est l’expression de ce que Nietzsche dit : « Le temps est une série de maintenant ». , et que traduit Arnaud Le Vac dans ce poème, quand le temps est « un présent en dehors du temps » :

 

Cela se poursuit

à chaque parole,

intonation,

couleur de la voix,

geste éveillé, pensée.

 

Ce regard-là

et pas un autre.

Ce ton- là

et pas un autre.

Ce temps-là, présent,

en dehors du temps.

 

On pense aussi à Newton : «  Chaque moment indivisible dans la durée est partout . »

 

Pour le poète comme pour le grammairien, le présent peut signifier aussi le passé et le futur.

 

Que l’on soit ici ou ailleurs, dans l’expérience poétique, « On ne part pas » car quel que soit le lieu, on est dans l’instant.

 

 

 

 

 

GHISLAINE LEJARD

 

 

 

 

Plus d'infos : 

                                   http://ghislainelejard.com/

                                   http://akademik.fr/tag/akademik/

 

On ne part pas. Arnaud Le Vac. Éditions du Cygne  - DR

On ne part pas. Arnaud Le Vac. Éditions du Cygne - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents