Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - MARIE-JOSÉ PASCAL

Publié par Le Capital des Mots sur 30 Mai 2019, 10:02am

Catégories : #poèmes

La flamme et le poète


 

Et si la poésie était tout simplement une rencontre lumineuse,

Et théâtrale avec les mots, une mise en scène surprenante

Où chaque phrase trouve sa place, où le décor imaginaire

Se construit au fil du temps, au son d'une musique intérieure,


 

Un instant de joie intense au sommet d'une journée grise

Une révélation de soi-même, comme un effeuillage intime

Un reflet dans un miroir sans tache, alors le poète ne serait

Que l'interprète des profondeurs, le passeur des abîmes,


 

Le poète des silences m'est familier, il cherche çà et là des pépites d'or,

Pour inonder la feuille blanche qui hiberne depuis longtemps,

Il s'improvise chef d'orchestre pour ordonner les rythmes et les

Images, son écriture est tantôt zébrée d'éclairs, tantôt baignée

D'un halo discret mais la flamme ne cesse de l'habiter tout entier.


 


***

 

Rêverie d'un jour


 

Laissez-moi m'asseoir à la fenêtre

Des songes, en attendant,

J'y verrai l'antique madone

Et l'enfant sur ses genoux

Tout inondé du soleil matinal,

J'entendrai au loin, l'appel chantant des sources

Et celui des âmes égarées au fond de la vallée,

Dans un profond silence venu des cathédrales,

Je connaîtrai la fusion de l'homme et de la nature,


 

Je graverai en plein ciel quelques mots

D'une chanson pour traverser l'infini,

Laissez-moi m'asseoir à la fenêtre des songes,

Juste un instant,

Je ne ferai aucun bruit, j'inviterai les ombres

Et je chuchoterai même des histoires

Pour endormir les revenants.


***

 

Le voile mystique

 

Aucune parole ne pourra s'approcher

De l'infini du ciel et de l'éternité !

Même l'instant présent recouvert de dorures

N'est qu'une esquisse imparfaite, un trompe l'oeil

Habile pour masquer le mystère,


 

Sous des airs de trompettes triomphants et joyeux,

Un coin du voile mystique tente de nous séduire,

Mais c'est ailleurs qu'il faut chercher la source vive,

La main offerte, le désir profond d'être !

C'est ailleurs qu'il faut se convertir hors des chemins connus,

oser le chant réciproque de l'âme pour faire reculer l'âpreté

Du néant.

C'est ailleurs que le soleil éclaire nos vies de passants démunis.

 

 

MARIE-JOSÉ PASCAL 

 

Elle se présente : 

 

Marie-josé Pascal a publié de 197O à 1976 dans la revue Humanisme Harmonie, un texte dans la revue Nuovo vento,, a participé à une exposition de poèmes au Petit Palais à Avignon, 2O17 à 2O18 trois textes dans l'Anthologie Flammes vives, avec d'autres artistes a contribué à L'Anthologie " De l'humain pour les Migrants ",Mars 2O19 parution d'un texte dans la revue Florilége et plusieurs poèmes dans "  Le Capital des Mots " dirigé par Eric Dubois.

 Juin 2O18 publication de textes dans la revue numérique descitoyensdeslettres,


 

Marie-José Pascal - DR

Marie-José Pascal - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents