Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - JAMILA CORNALI

Publié par Le Capital des Mots sur 27 Avril 2019, 11:53am

Catégories : #poèmes

 

VOIR

 

 

 

Et je vis

Le feu dans ses mains

Se transformer en sable

 

Ces pétales dans ses bras

Prendre feu

 

Je vis l’eau

Contre sa peau

Devenir de la glace

 

Et son chat devenir

Une panthère rugissante

 

Et sa photographie

Se transformer en sel

 

Je le vis

Toucher ce cèdre

Qui devint une statue

 

Je vis des grains de blé dans ses mains

Devenir des joyaux

 

Et ses yeux dans ces yeux

Devenir hypnotiques

 

Et main dans la main

Je nous vîmes invincibles

 

 

***

 

LUNE

 

 

 

Je mire l’éclat de la lune

Dans l’espace bleu de tes yeux

 

Je ressens ton souffle

Entrer dans les cratères de ton nez

 

J’observe ta bouche

Eclore comme une fleur

 

Tes cheveux sont une nuit

Ta peau n’en est que plus éclatante

 

Et ton corps, créature étrange

Se meut lentement

Face à l’océan

 

 

***

 

CENTRE

 

 

 

Dans ce centre de folie douce et grave

Il se défend d’entrer dans le monde flou

Il n’est pas d’une folie banale

Conscient de ce qu’il dit et de ce qu’il prie

Même si il est parfois incontrôlable

Il doit rester un être tolérable

 

Au psychisme, sa douleur est là

Profonde et sourde ou profonde et sonore

Elle accompagne ses jours, lancinante

Transcendante

Il est le moins fou de ce centre

Et il est pourtant plus fou que beaucoup

 

 

 

***

 

IMMERSION

 

 

 

Je plongeais dans ses yeux acier

Au regard velours

 

Ses lèvres félines

Qui savent embrasser le cou

Eurent un sourire tranquille

 

J’aime ce torse protecteur

Que je peux refuser

 

Ses mains me demandant

Mon autorisation

 

Et ses pieds

M’implorant d’être mes compagnons

 

 

 

 

JAMILA CORNALI

 

 

Elle se présente :

 

 

 

Née le 27/02/1985.

Au début de l’âge adulte, je commence à écrire des poésies mais je n’envisage pas encore de tenter de les publier. En parallèle, je me décide à effectuer des études de langues étrangères et d’intelligence économique. Ce n’est qu’à 31 ans que j’envisage de tenter de publier mes poésies.

 

Jamila Cornali - DR

Jamila Cornali - DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents