Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - IRA FELOUKATZI

Publié par Le Capital des Mots sur 15 Mars 2019, 20:53pm

Catégories : #poèmes

ERRANCES ENTRE TERRE ET CIEL

 

Le monde du rêve et de l’imaginaire

vibre derrière un voile gris

qui en cache l’existence.

La substance de ce monde,

la réalité sur terre, enchaînent l’esprit, 

l’enferment dans une prison.

Chacun sa cellule. Chacun sa souffrance.

Des grilles hautes, de hauts barreaux, ferment l’issue

vers la prairie où fleurissent les coquelicots.

La volonté du dépassement faiblit, cède du terrain.

Seulement dans les rêves

on retire le voile gris du quotidien, pour passer au-delà,

se promener à travers des paysages lumineux,

dresser la table de l’abondance,

chanter et danser tous ensemble à l’unisson

 

« Où est la vie ? Où est le rêve ?

Où est la frontière, Où est le pont 

entre terre et ciel ?

Comment franchir le seuil de l’invisible

sans se perdre dans l’utopie ? » 

 

Ce matin ouvre ta fenêtre

et porte ton regard vers l’horizon.

Toutes les réponses volent en l’air

comme des oiseaux du bonheur.

Il faudra les saisir, les capter, pour les placer

dans la peinture, du tableau de sa propre vie.

Il suffit d’y croire

pour créer une œuvre d’art magnifique

qui unit la vie et le songe,

la réalité et l’utopie.

 

***

LA RIVIÈRE DU RÊVE

 

 

Il s’agit de faire circuler la vie

dans la rivière du rêve.

D’enlever tous les barrages

qui bloquent le cours de l’utopie.

De supprimer les poids lourds et pesants

qui nous tirent vers le gouffre

noir et profond de la matière.

 

Sortir des peurs et des cauchemars

créés par manque de sécurité.

Sortir des pièges de l’avidité,

ne plus chercher à tout prix du profit

pour être heureux.

 

Rien sur cette terre n’est éternel, stable,

rien ne rassure

et ne garantit le cours des événements.

Aller au bord de la rivière du rêve,

laisser tomber les voiles noirs

l’un après l’autre.

Créer la transparence

en son for intérieur,

se connaître, se reconnaître.

 

Rentrer dans le cours d’eau,

se laisser emporter, nager jusqu’à la mer

jusqu’à l’océan des espoirs, l’océan de l’amour

et de la paix, qui unit et transforme tout ce qui existe,

en universelle harmonie.

 

***

 

 

TOUT NOUVEAU

 

Souffle du vent,

qui remue les voiles de la mémoire,

balaye les araignées de l’esprit

renverse les pages

écrites avec du sang et de la souffrance.

L’axe de l’équilibre

tourne comme une girouette

jusqu’à ce qu’il change d’orientation.

 

Le vent défait les formes,

les programmes, les prédispositions

les concessions préméditées,

les pièges de la soumission.

Il renverse les illusions de l’irréalisable

chasse loin les souvenirs amers

des jours noirs et stériles du passé.

 

Maintenant tout est nouveau.

Une nouvelle aube se lève à l’horizon.

L’histoire s’écrit à nouveau

d’une renaissance.

Ce rêve collectif,

la vision de la force,

de la rédemption

de l’amour et de la grâce,

ce mythe de l’absolu

sera dans la nouvelle ère,

lunique vérité.

 

 

 

***

 

 

 

L’AMOUR SAUVERA LE MONDE

 

Un jour viendra où l’amour régnera sur terre.

Quand un homme et une femme se rencontreront.

Ce sera une symphonie faite de musiques sublimes,

rayonnantes des couleurs or et argent.

 

Le vent retiendra son souffle.

Les Tours de Babel de l’Économie mondiale

vont se pencher, vont s’incliner

et s’effondrer sur la terre.

Les ordinateurs vont exploser

et plus aucun programme ne pourra

réglementer les sentiments.

La circulation des rues va s’arrêter

un instant et toute la terre

va vibrer au même rythme des cœurs.

 

Pour un moment il n’y aura plus d’ombre, 

la lumière aura effacé toutes les failles du système,

toute dissonance de la condition humaine,

tous les conflits et toute la neige

de l’interminable hiver.

Un homme et une femme qui s’aiment

peuvent sauver le monde

et rien ne sera plus comme avant.

 

Tout être reconnaîtra

le pouvoir de l’amour sur la vie.

La vie deviendra Amour

et la nouvelle ère naîtra.

 

 

Extraits de "Errances entre terre et ciel" Editions L'Harmattan , 2018.. 

 

 

 IRA FELOUKATZI 

 

http://www.m-e-l.fr/ira-feloukatzi,ec,100

 

Ira Feloukatzi -DR

Ira Feloukatzi -DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents