Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - PIERRE KOBEL

Publié par Le Capital des Mots sur 30 Janvier 2019, 06:42am

Catégories : #poèmes

ANONYMES

 

Quel visage ont-ils

dans la face de l'eau

dans l'ombre de l'oubli ?

             Ils voyagent dans le flot rapace de l'esclavage

Quel coeur ont-ils

dans un temps rapiécé

dans les grilles de la mort ?

              Ils voyagent ils meurent à la une des journaux

Quelle valeur ont-ils

sur le marché des passeurs

dans le temps exploité ?

               Ils voyagent dans le visage du malheur

Quel nom ont-ils

sur les murs de la mémoire

dans le silence des consciences ?

               Anonymes ils s'embarquent

               Anonymes ils naviguent

               Anonymes ils se noient

               Anonymes ils s'oublient

 

***

 

POUR FAIRE UN MUR

 

 

Pour faire un mur

il me faut la patience

la longue durée de l'anticipation

un jour durable et ancien 

 

Il me faut la vie toute entière

les pierres plates de la main

les gestes mesurés

pour faire un mur

 

Et j'adosse le vivant à la terre

Je m'installe dans la nudité du mot

Je n'ai de regard que celui du silence

 

De quelle étoile sommes-nous l'infime part ?

A quelle unité du vide retournerons-nous ?

 

***

 

NUS SEULEMENT NUS

 

Nus

                      seulement nus

                      dans le désordre de la jouissance

 

Je me suis endormi

                      mes doigts dans ta bouche mon amour

Je me suis endormi 

                      dans l'odeur de ton aisselle mon amour ...

J'ai le rond de ton ventre

                       sous ma main ...

Je dors sur la peau                    de ta nuit ...

                   

                         Dans la douceur étale de ton souffle

                         Mon voyage s'apaise

 

                          Dans la blancheur de la nuit

                          bruissement d'un rêve d'étoiles

                          Je m'évade d'un corps si lourd de vie

 

 

Extraits de Chiendents n°135. Pierre Kobel. Dans la trace des mots . Editions du Petit Véhicule, 2019 * 

 

PIERRE KOBEL 

 

( Notice © Editions Bruno Doucey ) 

 

Pierre Kobel a placé la poésie au cœur de son existence. Cet enseignant anime un groupe de poésie en banlieue parisienne et le blog La Pierre et le Sel depuis 2011. Il est attaché à ce que la poésie retrouve un vrai droit de cité et est convaincu qu’elle est nécessaire à la construction du monde et à l’avenir de l’humanité. Il est le co-auteur des anthologies Vive la liberté !(2014)  Chants du métissage (2015) et Passagers d’exil (2017), parues dans la collection Poés’idéal aux Éditions Bruno Doucey.

 

***

A publié "Le poids des ailes " chez Hélices Poésie en 2008 et "Poème" sur une gravure de Marc

Giai-Miniet aux éditions Le Nain qui tousse en 2013 .

Des textes dans les revues : Résurrection , Diérèse, Décharge, Le Capital des Mots. 

 

 

* http://lepetitvehicule.com 

Chiendents n°135. Pierre Kobel. Dans la trace des mots . Editions du Petit Véhicules, 2019. Photo : Sandrine Mallet- DR

Chiendents n°135. Pierre Kobel. Dans la trace des mots . Editions du Petit Véhicules, 2019. Photo : Sandrine Mallet- DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents