Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - JIANI ABERT

Publié par Le Capital des Mots sur 24 Décembre 2018, 13:03pm

Catégories : #poèmes

 

 

 

CONNEXION

 

 

 

 

Vert de la terre .

Mains bourgeonnantes où lignes s’enracinent

dans l’éther .

 

Un vent de particules parachève mon image

où reflets temps primaire attouchent l’intime .

 

Une gaze bleue déploie le ciel

sang d’ecchymose .

L’émotion diffuse sève . S’                                          écoule, 

de nervures en vaisseaux ,

irrigue mes rides ,

verdoie l’âge innocent ,

mes amours artères .

 

Je vois

ressens.

 

Des cryptogames             ô ténèbres

faste litière tombale –

méditent l’humus ,

l’arôme                             ô belles pourries.

 

Chant       vos repas silencieux .

 

Je suis en terre ,

carcasse empestant la pétulance

                                                                                     sommaire.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

                                                                                      

 

 

 

 

 

***

 

BRIS D’OMBRE

 

 

 

 

Quatre murs sur l’instant.

La pénombre où souffle halo de relâche ,

tire ses bordures au ras du lit .

 

Fenêtre

des choses où l’impasse –

perd la vue ,

passagère .

Table repose pieds désaxés . Chaise s’y adosse .

 

Mes gestes fondent là- même

matière oublieuse .

 

La plissure du temps entaille plafond .

 

L’index souligne la lisière d’un songe ,

pupille charbonnée .

 

 

J’inspire brumes

des accords sphériques .

 

De porte paupières closes ,

où s’entache clair

l’obscur .

Flair .……………………

de la serrure ma chambre ,

prophétise crépuscules ,

givre de baisers enflammés .

L’œil avise frisson d’aile ,

la patience affleure pure

opalescence d’un souffle …………………….. gravé.

 

Je suis au seuil             de ma nuit .

 

 

JIANI ABERT 

 

Il se présente :

 

 

J’écris principalement en forme poétique. C’est comme ça, à force de rechercher l’authenticité des choses… Proses ou vers libre…

J’ai participé aux revues sur papier Lélixire et Poésie première ; mais également en ligne : Lichen et Le Capital des Mots. J’offre aussi, de temps à autre, des lectures publiques, notamment au cœur de la Médiathèque de ma ville, la Roche-Sur-Yon.

Jiani Abert  -DR

Jiani Abert -DR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bars 27/12/2018 10:07

...et moi, en réponse à votre commentaire, de même, votre écriture est dense et dansante, elle porte une douleur sensible et une passion certaine pour la vie. Bien à vous, Jean-Pierre.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents