Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - LAURE WEIL

Publié par Le Capital des Mots sur 27 Août 2018, 16:08pm

Catégories : #poésie

Coquelicots


 

Su ivre flamme

Aurai étain moi-même

Fut-il de pétales et eut-elle toutes les saisons

Orée cueillie

Les incendiaires dressés dans le taffetas de l’aube

Noircis par le carbone des corps grège

Ferre-t-il

Isomorphe et ténues allèges des planeurs

Pris dans les ascendances désordonnées d’un bouquet de pistils

Partis essaimer du levant aux griffes de la nuit

Or des corolles flétries dans le champ des épis

L’incarnat des groseilles

L’incandescence des braises

Les yeux rougis de sommeil

Le jus des fraises

Sec bois mords à peine dans le duvet de l’été

Feu donne un petit air grave puits se damne se ravise

Quand les cheveux se perlent d’eau et les épées se brisent

Le pourpre embrase le premier soir venu.


 

27 Août 2018

 

 

 LAURE WEIL

 

Laure Weil se présente :


Professeur agrégée d'arts plastiques, je suis aussi curieuse de littérature, de cinéma et d'architecture. J'ai fabriqué quelques livres d'artistes, dont le lien entre eux semble être l'effacement. Livres restés confidentiels. J'écris généralement pour restituer une rencontre avec une œuvre, qu'elle appartienne au champ des arts plastiques ou au cinéma.
Je cherche à diffuser mes textes parce qu'il est plus facile de se motiver à écrire régulièrement quand on sait que ses textes sont susceptibles d'être publiés.
Mes écrits sont nourris par ma culture des arts plastiques et par ma liberté à jouer avec les mots, comme s'il s'agissait de couleurs pour un peintre.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents